Valérie Bénaïm volontairement en retrait de l’antenne : son besoin de “lever le pied”

0
11

Vendredi 16 avril, Valérie Bénaïm était enfin de retour sur le plateau de Touche pas à mon poste ! La chroniqueuse et journaliste manquait à l’appel ces derniers jours, si ce n’est ces dernières semaines. De quoi inquiéter les fans de l’émission pour laquelle elle officie depuis 2012. Mais alors, pourquoi se fait-elle désormais aussi discrète ?

Lors de son passage sur Twitch avec son ancien camarade de l’équipe de Touche pas à mon poste, Thierry Moreau, Valérie Bénaïm s’est expliquée. “J’y suis toujours, ça reste ma famille. J’ai demandé à Cyril Hanouna, en cours d’année, de lever un petit peu le pied cette saison, ce qu’il a accepté“. Un besoin de se ressourcer auprès de son compagnon, “Patoche”, certainement dû aux confinements et à la crise sanitaire qui n’en finit pas. Qui plus est, Valérie Bénaïm souffre depuis un long moment maintenant de terribles maux de dos, ce qui l’a empêché un temps d’assurer son rôle de chroniqueuse.

Valérie Bénaïm toujours marquée par l’affaire Freeze Corleone

Les absences répétées de Valérie Bénaïm coïncident également avec son coup de gueule contre le rappeur controversé Freeze Corleone. À l’époque, elle n’avait pas mâché ses mots pour dénoncer les propos très agressifs de ses chansons et était devenue la cible de plusieurs internautes. L’un d’entre eux s’est même mis à la harceler et à l’insulter avant de se déplacer jusqu’au studio de tournage de Touche pas à mon poste pour “en découdre avec les juifs“. Valérie Bénaïm avait alors pu bénéficier d’une surveillance rapprochée. Finalement, l’homme a été condamné à deux mois de prison avec sursis par le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) pour “menaces réitérées de crime ou de délit contre les personnes à raison de sa religion“. Mais la chroniqueuse a eu du mal à tourner la page. “Ça ne va pas fort. Je l’ai eue ce week-end, encore une crise de dos. En plus elle voulait se reposer un peu parce qu’elle a été très marquée par ce qu’il s’est passé en début d’année. Et toutes les insultes qu’elles a reçues sur les réseaux sociaux, sachez que ça l’a beaucoup peinée“, a expliqué Cyril Hanouna en décembre 2020.