Valérie (Koh-Lanta) éliminée : “J’ai senti un décalage avec mes coéquipiers”

0
110

Après l’élimination de Joseph et le départ de Claudia – remplacée par Marie – pour raisons médicales, Valérie a quitté Koh-Lanta, l’île des héros à son tour lors du deuxième épisode diffusé sur TF1 vendredi 28 février 2020. Pour Purepeople.com, la doyenne de l’équipe jaune revient sur son aventure. Sa perte de poids, le comportement de Sam ou encore le geste impensable de Joseph… Valérie se confie.

À lire aussi

Qu’avez-vous ressenti lorsque les bulletins à votre nom défilaient ?

J’étais un peu préparée. Tout se jouait entre Sam et moi, donc je ne suis pas plus surprise que ça. Et au vu de ce qu’il se passait sur le camp, c’était évident que ce serait moi qui partirais. Sam avait beaucoup plus de choses à apporter sur le camp. Même s’il n’a pas un caractère extraordinaire, c’est un élément essentiel dans la survie des Jaunes.

Que pensez-vous du comportement de Sam ?

J’ai toujours beaucoup communiqué avec lui. Je l’ai pris en affection. Il est tout jeune, il a tout à apprendre. J’ai essayé justement de lui prodiguer des conseils pour lui faire comprendre que s’il ne changeait pas, il ne ferait pas long feu dans le jeu, ce qui lui tient à coeur. Il était très investi.

J’ai senti un décalage

Saviez-vous que Sam faisait partie de l’édition annulée ?

Sam ne nous l’a jamais dit. Jamais je n’aurais pensé qu’il s’agissait de lui !

Vous étiez la doyenne de votre équipe, avez-vous senti un décalage avec vos coéquipiers ?

On était tous des fans incontestés de Koh-Lanta. Il y avait des guerriers dans l’équipe qui rêvaient de l’aventure depuis toujours. Ils avaient vraiment quelque chose à prouver. Et c’est là que j’ai senti un décalage. Et c’est de ma faute, moi, j’avais arrêté de regarder l’émission ces dernières années. J’avais affaire à des gens qui étaient motivés à 300%. J’étais aussi motivée, mais quand j’ai vu leurs profils, caractères, tempéraments… C’était impressionnant.

Benoît ne faisait pas l’unanimité sur le camp. Qu’en pensez-vous ?

Il faisait partie, comme moi, des gens un peu plus âgés. Il avait donc un peu plus de recul. Mais c’est vrai qu’il y avait parfois des choses qui l’agaçaient, notamment par rapport à Sam qui savait beaucoup de choses pour son jeune âge. Et Benoît n’a pas toujours su le dire avec diplomatie. Mais personnellement, j’étais assez proche de lui, il avait un sacré caractère, mais on s’entendait très bien.

Les épreuves étaient très physiques

Comprenez-vous le geste de Joseph ?

Ce n’est humainement pas terrible. Mais je peux le comprendre. Il se fait sortir alors qu’Ahmad fait perdre son équipe en abandonnant. Donc qu’il soit très énervé contre son équipe, c’est compréhensible. Mais de là à éteindre le feu… Mais Joseph avait aussi un tempérament de feu.

Si vous aviez pu choisir, qui auriez-vous pris entre Moussa et Teheiura ?

C’est vrai que Teheiura est une figure de Koh-Lanta. Mais quand j’ai vu Moussa arriver… Son sourire, son envergure, sa puissance, son physique… On était ravis ! Après, je pense que Sam aurait préféré avoir Teheiura, son idole, dans l’équipe (rires).

Dans votre portrait, vous dites n’avoir “jamais vraiment eu de coup dur dans la vie”. Que voulez-vous dire par là ?

Je voulais dire que je n’avais jamais été dans une telle situation. Mal manger, mal dormir… Je n’ai jamais eu l’occasion de vivre ça. C’était la première fois que je me mettais en danger moi-même avec Koh-Lanta.

Comment s’est déroulé le retour à la réalité ?

Il m’a fallu un peu de temps pour atterrir, reprendre mon rythme. Ça met un petit peu de temps, mais j’ai été bien entourée, donc ça a été. Après, c’est vrai qu’au bout d’un mois d’aventure, ça doit être plus compliqué.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous sur place ?

Le plus compliqué pour moi a vraiment été le côté survie. J’ai trouvé les jeux très physiques, notamment celui du bélier. Je n’avais pas de souci au niveau de la puissance mentale, mais la puissance physique a été difficile à gérer. Voilà, on peut dire que, physiquement, c’était compliqué.

J’ai perdu 4 kilos

Comment avez-vous géré la distance avec votre famille ?

Mes enfants sont grands, maintenant. Ils savaient qu’au pire, je partais pour une semaine, au mieux pour un mois. Mais ils étaient préparés. Ce n’était pas quelque chose qui me posait problème.

Avez-vous perdu du poids ?

J’ai perdu 4 kilos ! Et je les ai repris très vite en mangeant normalement.

Qui aimeriez-vous voir gagnant ?

Dans mon équipe, j’ai vraiment eu un vrai coup de coeur pour Naoil. Je l’ai trouvée très attachante, très humaine. C’est une guerrière, elle avait toujours le bon mot. J’aimais aussi beaucoup Régis. Ils alliaient force physique et bon caractère, ils ont tout pour réussir.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.