Valérie Lemercier et son film “Aline” : Coup de folie capillaire après le tournage

0
64

Le 11 novembre 2020, Valérie Lemercier sera de retour au cinéma avec l’une des comédies les plus attendues de la fin d’année : Aline, le faux biopic inspiré de la vie de Céline Dion. Dans une nouvelle interview accordée au magazine Têtu, sorti le 8 octobre, l’actrice et réalisatrice a confié à quel point le tournage de ce film avait été une partie de plaisir, au point de faire une folie au moment d’entamer le deuil de cette expérience réjouissante…

À lire aussi

C’est le film le plus heureux que j’aie fait. D’ordinaire, j’ai très peur des tournages. Ça m’angoisse. Là, j’avais envie d’y être, a d’abord confié la comédienne de 56 ans. J’avais envie de jouer, d’être dans les décors, dans les costumes (…). Je crois que l’énergie de Céline m’a boostée. Quand on fait un film sur quelqu’un d’aussi aimé, d’aussi spectaculaire, forcément, ça vous donne des ailes.” Un bonheur de tournage qui s’accompagne forcément d’un coup de déprime après le clap final… “Ça a d’ailleurs été très dur pour moi de le finir“, a-t-elle ajouté.

Valérie Lemercier “n’avait pas envie de quitter Céline“, elle a donc, spontanément, trouvé un moyen radical pour rester dans son personnage : “Le lendemain du dernier jour de tournage, j’ai fait un truc un peu dingue, s’est souvenue la star des Visiteurs, de Palais Royal et du Petit Nicolas. Je suis allée me faire décolorer en blonde, comme elle.” Un nouveau look qu’elle n’a pas gardé bien longtemps : “Depuis j’ai repris ma couleur naturelle hein… Je ne ressemblais vraiment à rien en blonde.” Ses fans devront donc se contenter de la voir avec sa perruque blonde dans Aline.

De son côté, Céline Dion est intriguée par ce film qui lui est consacré : “J’en ai entendu parler, mais pas par elle [Valérie Lemercier, NDLR]. Je ne l’ai pas rencontrée. Mais j’ai hâte de voir. J’espère que ce sera super beau“, avait-elle commenté auprès du Parisien, en novembre 2019.