Valérie Pécresse exaspérée face à Léa Salamé : “Votre caméraman est au téléphone…”

0
54

Pour remédier au fait qu’elle a été testée positive au virus de la Covid-19, ce qui l’oblige à mener sa campagne à distance, Léa Salamé.

Au lendemain de sa prestation dans Face à Baba animé par Cyril Hanouna, durant laquelle elle a notamment débattu avec Marion Maréchal, Valérie Pécresse était attendue sur le plateau d’Elysée 2022. Cependant, ce jeudi, elle a annoncé sur Twitter être touchée par la Covid-19 : “Testée positive au Covid, je poursuis la campagne à distance et dans le respect des règles sanitaires. Toutes nos réunions sont maintenues grâce à la mobilisation de l’équipe.” Toutefois, être interrogée dans les conditions du duplex ne sont pas une mince affaire en raison des problèmes de son et elle a même critiqué en direct un membre de l’équipe technique de la chaîne : “Aujourd’hui, tout va à peu près bien sauf que je m’entends en écho dans mon oreillette et que votre cameraman est en train de téléphoner. Donc c’est très compliqué pour moi de faire l’interview ce soir. Mais à part ça, la campagne se passe bien.” Puis elle a ajouté concernant son état de santé : “J’ai quelques symptômes mais rien de grave.

Dans la suite de l’émission, lorsque Valérie Pécresse a été interrogée sur les chiffres de son programme par Anne-Sophie Lapix, elle a également eu plusieurs difficultés, tout comme son intervieweuse, à ne pas se faire couper la parole. Le décalage a entraîné des incompréhensions de part et d’autres des plateaux, prouvant que mener un débat à distance reste un exercice délicat.

A la peine dans les sondages (autour de 11-12%), la présidente de la région Ile-de-France a dû adapter son programme annulant par exemple des déplacements ce vendredi à Bordeaux ou samedi dans les Bouches-du-Rhône.