Vanessa Paradis : Amoureuse et “maman très présente”

0
60

Elle sort un best-of Best of & Variations : des duos et des raretés. Des tubes que l’on connaît par coeur (Joe le taxi, Tandem, Divine Idylle...) et ceux à côté desquels on est passé (Des heures hindoues, Waiting on an Angel…) Et un inédit : Vague à l’âme soeur. L’occasion pour Vanessa Paradis de se confier, coup d’oeil dans le rétro au magazine Elle.

À lire aussi

Elle le sait, après trente ans de carrière, elle fait partie de la vie des gens même s’“il y a un prix à payer quand on est connu”. “On est jugé tout le temps”, ajoute-t-elle. Une vie face au public qu’elle a choisie et qu’elle a subie, parfois. “Mais j’ai eu aussi et j’ai toujours une existence privilégiée. Je ne vais pas me plaindre.”

Ce double album, c’est aussi l’occasion de dépoussiérer des souvenirs, d’évoquer les absents, “les morts me manquent. Beaucoup. Beaucoup”, dit Vanessa Paradis, même si l’absence des uns est compensée par la présence des autres. Ses enfants, par exemple, Jack et Lily-Rose Depp, dont le père est Johnny Depp. “Ils m’appelleraient à n’importe quelle heure, je laisserais tout tomber pour eux”, raconte Vanessa Paradis qui se présente comme une “maman très présente”.

À l’instar de Françoise Sagan, dont elle dévore actuellement les livres, elle se considère comme “amoureuse et épicurienne”. Ça tombe bien, depuis le 30 juin 2018, elle est mariée à Samuel Benchetrit dont elle partage la vie depuis novembre 2016 et à qui elle doit quatre titres de son dernier album, Les Sources. “Oui, je suis amoureuse, mais je suis aussi une grande admiratrice de son talent d’écriture.” La messe est dite.