Connectex avec nous

Vengeance: un ministre autorise l’abattage d’arbres, on coupe chez lui

Pure Pépite

Vengeance: un ministre autorise l’abattage d’arbres, on coupe chez lui

Des inconnus «ont coupé une trentaine d’arbres» dans la propriété privée du ministre polonais de l’Environnement Jan Szyszko, auteur d’une législation controversée ayant conduit à l’abattage massif des arbres en Pologne, a annoncé mardi la police.

Trente-trois sapins et thuyas, de 3 à 7 mètres, ont été abattus dans la propriété du ministre à Tuczno «à l’aide d’une scie mécanique» dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué à l’AFP la porte-parole de la police locale, Beata Budzyn.

Les médias polonais laissent entendre que l’incident «pourrait être un acte de vengeance contre la «loi Szyszko»» qui, depuis le 1er janvier, autorise les personnes privées à abattre des arbres dans leurs propriétés sans demander une autorisation officielle, sauf rares exceptions.

Les organisations écologistes estiment que cette loi a provoqué l’abattage massif d’arbres dans tout le pays.

Auparavant, l’abattage d’un arbre dont le diamètre dépassait 25 ou 35 cm, selon l’espèce, supposait une autorisation des autorités locales de l’environnement.

Selon Adam Bohdan, responsable de l’ONG écologique Dzika Polska (La Pologne sauvage), «cela peut être un acte désespéré, un cri de désespoir de quelqu’un dont les nerfs ont lâché et qui par ce geste a voulu exprimer sa colère pour tout se qui se passe en Pologne».

Les écologistes reprochent également au ministre d’avoir autorisé des coupes controversées «de protection» dans la grande forêt ancienne de Bialowieza, royaume des bisons d’Europe, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

AFP

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Pépite

Haut