Véronique Genest confinée avec son mari: “Déjà 30 ans qu’on se supporte”(EXCLU)

0
60

Depuis plus d’une semaine, les Français suivent l’exemple de nombreux autres pays en restant confinés à domicile. Pour stopper la pandémie du coronavirus, le président de la République, Emmanuel Macron, a mis en place des dispositifs exceptionnels. Mais rester enfermé n’est pas un plaisir pour tout le monde et de nombreux couples sont mis à mal par cette épreuve. Pour Véronique Genest, en revanche, tout roule. Dans son appartement parisien, la comédienne s’adapte comme elle le peut à la situation avec ses deux chiens, son fils Sam et son mari, Meyer Bokobza. “On cohabite depuis tellement longtemps, explique-t-elle à Purepeople. Je n’ai pas d’astuce. On se respecte. J’ai un appartement assez grand, on a quand même chacun un endroit. On est assez privilégiés : on peut s’isoler !

À lire aussi

Le Pékin Global Times explique qu’en sortant de confinement, beaucoup de couples chinois se sont précipités vers les bureaux d’état civil pour officialiser leur séparation. Un phénomène qui devrait s’internationaliser… mais pas chez Véronique Genest ! “Ça ne change pas grand-chose à notre quotidien, poursuit-elle. Si on avait dû divorcer, ça fait longtemps qu’on l’aurait fait. Ça fait trente ans qu’on se supporte ! C’est solide. On a l’habitude de s’engueuler, de se dire ce qu’il faut quand il faut. D’ailleurs, on s’engueule presque moins en ce moment.” Véronique Genest et Meyer Bokobza se sont dit “oui” en 1992. Ensemble, ils ont eu un fils, Sam, désormais âgé de 23 ans.

Si, côté coeur, tout roule, côté pro, Véronique Genest se fait un petit peu de mouron. Les dernières dates des représentations de la pièce Gina et Cléopâtre ont été annulées dès que les rassemblements ont été interdits, et son nouveau projet au théâtre est reporté sans beaucoup plus de détails. Le 2 juin 2020, elle avait prévu de monter sur la scène du théâtre La Bruyère de Paris dans une comédie signée Isabelle Rougerie. “Je ne suis pas la plus à plaindre, mais ma profession est très touchée, conclut l’actrice. On n’a aucune assurance. C’est zéro centime qui rentre. On ne vit pas d’amour et d’eau fraîche. Si ça dure trop longtemps, ça va devenir compliqué.” Croisons les doigts pour qu’elle retrouve au plus vite les scènes en même temps que sa liberté…

Propos recueillis par Yohann Turi. Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.