Véronique Genest humiliée et en colère : son nouveau gros tacle à TF1

0
50

Réputée pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, Véronique Genest a une nouvelle fois prouvé qu’elle n’hésitait pas à dire ce qu’elle avait sur le coeur. Depuis 2018, l’ancienne star de la série policière Julie Lescaut est en colère contre TF1. Invitée d’Europe 1, le 16 septembre 2020, elle a expliqué ne toujours pas avoir digéré le fait que la chaîne l’avait bercée d’illusions pendant plusieurs mois en lui faisant penser qu’elle pourrait rejoindre la série Demain nous appartient.

À lire aussi

Au micro de Philippe Vandel, Véronique Genest a évoqué la possibilité de refaire une série et elle est revenue sur son arrivée avortée dans Demain nous appartient. La star de 64 ans a déclaré : “On m’a proposé de revenir dans Demain nous appartient, j’avais dit non parce que je ne voulais pas, moi, faire une quotidienne et puis j’ai vu le producteur. Et le producteur, il a insisté très lourdement, j’ai lu, il m’a donné des assurances comme quoi je pourrais avoir les scénarios, qu’il y avait deux mois de visibilité. (…) J’ai accepté, j’ai négocié mon contrat puis il a été viré !

C’est à partir de ce moment-là que les choses ont pris une mauvaise tournure pour Véronique Genest. “On a continué à m’entretenir dans l’illusion de ce rôle, qui avait reculé dans le temps, alors j’en ai profité pour aller me faire opérer d’une hernie de la ligne blanche et, là, j’ai appris par internet que ce n’était pas moi qui le faisais“, a-t-elle ajouté, en colère et humiliée d’avoir découvert ça en ligne alors que, selon elle, elle recevait des appels de journalistes et que des photos circulaient pour des annonces proposant à des comédiens de la figuration à ses côtés sur le tournage.

Véronique Genest, qui a récemment évoqué les conséquences de la pandémie de coronavirus sur ses finances comme pour beaucoup d’autres artistes, n’a pas manqué de remettre un tacle à TF1. “Je suis désolée, mais je le réitère, ils m’ont fait perdre neuf mois de ma vie, parce que j’ai abandonné une pièce de théâtre et que dans notre métier, si on ne prévoit pas un an à l’avance, on se retrouve le bec dans l’eau et on n’a plus qu’à crever la bouche ouverte. Il y a un moment où il faut que les choses soient dites“, a-t-elle ajouté, affirmant qu’elle n’aurait toutefois sans doute finalement pas accepté le rôle qui avait changé et ne lui aurait “pas convenu“. Si elle clame que TF1 lui en veut de ses tacles dans les médias, cela ne l’a cependant pas empêchée de jouer dans Camping Paradis