Véronique Jannot et le cancer : ses conseils médicaux déroutants

0
467

Le cancer, elle lui a fait la misère ! Mais pas de manière, disons… classique. Elle le dit et elle l’assure, Véronique Jannot a vaincu la maladie, après des mois de lutte, grâce à l’homéopathie. Qu’on ne lui parle surtout pas de la méthode forte : quand on lui a proposé de continuer à se soumettre à la chimiothérapie après dix mois de traitement, elle a tout simplement dit non. “Encore un et je me foutais sous les rails du métro, a-t-elle expliqué dans l’émission Micro Miroir de Melody TV. Ça rend dépressif, c’est très, très dur de garder la joie de vivre quand on est sous chimio. Et donc j’ai arrêté.

À lire aussi

Les médecins ne le disent pas assez !

Bien sûr, elle a d’abord fait confiance aux docteurs. Mais les conseils prodigués par les professionnels de la santé ne lui convenaient pas. “Je suis rentrée dans le cirque et dans le cycle médical dont on a beaucoup de mal à sortir, a-t-elle regretté. Quand on est rentré dans les pattes des médecins, c’est très difficile de garder conscience qu’on est capitaine. Que c’est quand même notre bateau qui est sur la mer et que c’est nous qui devons tenir la barre. Et ça, les médecins ne le disent pas assez. En lieu et place, Véronique Jannot a opté pour un mélange d’acides aminés, d’une molécule homéopathique et d’acupuncture. Résultat : sept mois plus tard, elle se dit débarrassée du cancer pour toujours. Une vérité à prendre avec des pincettes…

Bien sûr, la chimiothérapie reste l’une des uniques solutions pour sauver la vie de nombreux malades. Mais Véronique Jannot a tenté une alternative qui, semble-t-il, lui a convenu. Un soulagement pour la comédienne, un temps star de la série Demain nous appartient. La maladie lui a coûté très cher. À l’âge de 22 ans, elle a découvert qu’elle ne pourrait jamais donné la vie à cause de sa condition physique – un cancer du col de l’utérus –, résultat d’une infection survenue à la suite de la pose de son stérilet. Heureusement, l’actrice a trouvé la paix dans le bouddhisme et l’amour dans l’adoption. Elle a accueilli Migmar, une jeune fille originaire du Tibet, dans sa vie et profite aujourd’hui de chaque instant passé à ses côtés…