Victoria’s Secret : Un ex-mannequin de la marque raconte son expérience épouvantable

0
24

J’ai été rejetée pour le défilé de 2017 par Ed Razek [ancien directeur de marketing du groupe L Brands, auquel appartient Victoria’s Secret, NDLR]. Il avait dit que ‘mon corps n’était pas assez beau’. Je faisais alors du 30B“, poursuit Bridget Malcolm. Sa vidéo continue avec une photo d’elle, souriante dans les coulisses du défilé Victoria’s Secret de 2016. Elle commente : “La tristesse dans mes yeux (…) me brise le coeur. Victoria’s Secret, votre soutien intéressé est une arnaque“.

Bridget Malcolm était un des visages de la ligne Pink de Victoria’s Secret, destinée aux jeunes femmes. Elle a participé à deux défilés de la marque, en 2015 et 2016. Celui de 2016 avait eu lieu au Grand Palais, à Paris.

La jolie blonde dénonce l’hypocrisie derrière la nouvelle direction de Victoria’s Secret. L’enseigne a récemment annoncé qu’elle formait le “VS Collective”, une armada d’ambassadrices diverses qui auront pour mission de réinventer les standards de beauté. Encore récemment, Victoria’s Secret était encore fermement opposée à booker des mannequins transgenres ou “grande taille”.

La célèbre marque a également fait l’objet d’une enquête publiée par le New York Times sur le sexisme pratiquée en son sein. Ed Razek a notamment été accusé de harcèlement sexuel par plusieurs mannequins castés pour participer aux défilés annuels de Victoria’s Secret.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.