Viggo Mortensen, Vincent Lindon très masqués : les stars défilent au Festival Lumière

0
63

Cette année, pour sa 12e édition, le Festival Lumière a mis les petits plats dans les grands. Le cinéma, bafoué pendant des mois et des mois par la crise sanitaire du Covid-19, a enfin le droit d’être célébré à travers l’Hexagone. Du samedi 10 au dimanche 18 octobre 2020, la région historique du Rhône-Alpes verra donc ses pavés foulés par les plus grands. Emmanuelle Devos, Vincent Lindon très masqué, l’humoriste Laurent Gerra, Jacques Audiard et Stéphane Audiard, Lyna Khoudri, Rebecca Zlotowski, Lucien Jean-Baptiste, Alice Rohrwacher, Laetitia Dosch, Pierre Lescure, Jean-Xavier de Lestrade, JR, Abd Al Malik, Françoise Nyssen, Ladj Ly, Irène Jacob ou encore Tony Gatlif.

À lire aussi

L’industrie du cinéma est toujours là et est toujours vivante

Cette 12e édition du Festival Lumière est l’occasion de faire briller certaines carrières. Oliver Stone, Viggo Mortensen, Thomas Vinterberg et Mads Mikkelsen sont notamment mis à l’honneur entre deux projections. “C’est une belle façon de montrer au monde que l’industrie du cinéma est toujours là et est toujours vivante“, a déclaré le comédien danois, héros du film Drunk de Thomas Vinterberg, comme le rapporte l’APF. Et si Jacques et Stéphane Audiard ont fait le déplacement, ce n’est pas non plus pour rien. Pendant une semaine, leur père Michel Audiard, qui aurait eu 100 ans le 15 mai 2020, aura le droit à une jolie rétrospective de ses films en copies restaurées.

Séance de rattrapage

Que d’honneurs ! Les cinéastes belges, Jean-Pierre et Luc Dardenne, doubles lauréats de la Palme d’or, vont recevoir le Prix Lumière de cette 12e session. C’est un petit Festival de Cannes qui a donc lieu à Lyon cette année. D’ailleurs, l’événement va assurer le relais de son voisin du Sud qui n’a pas pu exister au mois de mai dernier. Parmi les cinquante-six films qui ont reçu une distinction, sans pouvoir être visionnés, vingt-trois seront projetés lors d’une session de rattrapage organisée par le Festival Lumière. Mieux vaut tard que jamais…