Vincent Lagaf’, victime de “sabotage” ? Sa grosse mise au point

0
112

Alors qu’il devait faire son grand retour sur les planches du théâtre du Gymnase à Paris, mercredi 6 mars 2019, Vincent Lagaf’ a été contraint d’annuler la représentation de sa pièce Le Jeu de la vérité. Samedi 9 mars, sur le plateau des Terriens du samedi (C8), il livre quelques explications.

À lire aussi

Nos confrères de France Bleu et de LCI avaient évoqué une inondation au théâtre, “vraisemblablement un acte de vandalisme“. Questionné sur le sujet, l’animateur de 59 ans donne sa version : “Il y a une inondation au théâtre du Gymnase qui fait que l’on n’a pas pu mettre l’électricité“, lance-t-il. Et Thierry Ardisson de demander s’il s’agit là d’un “sabotage” comme évoqué précédemment. “Joker !“, réplique Vincent Lagaf’.

Face à l’insistance de l’homme en noir, l’ancien animateur du Bigdil a livré quelques informations : “Moi quand je suis arrivé au théâtre du Gymnase, il n’y a pas eu une seule seconde le mot sabotage. J’ai entendu dire qu’il y a une vanne qui a pété. Alors est-ce qu’elle a pété, est-ce qu’elle a été ouverte ? Que ce soit un sabotage ou non, moi je m’en fous, la seule chose qui compte c’est qu’on puisse recevoir le public le 19 mars.

Car oui, la première du Jeu de la vérité sera reportée au mardi 19 mars 2019. Vincent Lagaf’ donnera alors la réplique à Christian Vadim, David Brécourt ou encore Mélanie Page, la femme de Nagui du mardi au samedi dès 21h au théâtre du Gymnase, situé dans le 10e arrondissement de Paris.