Vincent Niclo attaqué par 7 requins : “J’ai cru ne jamais revenir”

0
116

Invité de Touche pas à mon poste (C8) pour faire la promotion de son nouvel album, Ténor, Vincent Niclo en a profité pour raconter une anecdote traumatisante : la fois où il a failli périr, croqué par un dangereux gang de requins. “Je suis partie dans une odyssée. Il fallait traverser la mer des Caraïbes, et à un moment j’ai fait de la plongée bouteille, avec mon binôme et deux monitrices. Puis d’un coup, il y a des requins qui nous entouraient, un, deux requins… C’était pas prévu ça, ils commençaient à tourner autour de nous“, raconte-t-il sur le plateau de Cyril Hanouna.

À lire aussi

Puis les filles, elles nous ont lâchés ! Je me suis retrouvé avec mon coéquipier, dos à dos, mais on n’avait rien pour attaquer“, poursuit Vincent Niclo, toujours vexé d’avoir été abandonné dans ce moment délicat. “Sur le bateau, personne n’a bougé, les monitrices sont parties, mais on nous a donné deux manches à balais. Je dois ma survie aux manches à balais (…) Tout d’un coup, y’en a un qui s’est détaché du cercle, puis il est revenu en mode torpille“, se souvient-il.

Vincent Niclo explique ensuite comment il a réussi à se détacher de l’emprise des squales. “À un moment, y’en a un qui s’est déclaré un peu chef, quand il est revenu, j’ai pris le manche à balais et je l’ai tapé fort sur la tempe. Ça lui a rien fait, il est revenu deux, trois fois et à la troisième, il est parti. Puis les autres sont partis aussi, détaille-t-il. À un moment, t’es obligé de te battre sinon tu te fais croquer quoi“.

Celui qui a chanté un inoubliable duo avec Laetitia Milot livre ensuite ses conseils pour survivre à une attaque de requins. “Il faut avoir une super maîtrise de soi, ne pas bouger et se mettre en boule“, indique-t-il. Aujourd’hui, Vincent Niclo se dit heureux d’être en vie : “J’ai eu la peur de ma vie, j’ai cru ne jamais revenir.”