Vincent Shogun en prison pour possession de drogues : il brise le silence

0
65

D’ordinaire, Vincent Shogun n’est pas le candidat de télé-réalité le plus actif sur les réseaux sociaux. Contrairement à Nabilla Benattia ou Manon Marsault, il ne pose pas des photos ou vidéos tous les jours. Mais son absence en juillet dernier a été plutôt longue, de quoi intriguer ses abonnés. Une rumeur disant que l’ancienne figure emblématique des Ch’tis était en prison pour possession de drogues dures est alors sortie. Discret depuis la révélation de l’affaire, le principal intéressé s’est exprimé pour la première fois auprès de nos confrères de Non Stop People.

À lire aussi

C’était très dur, mais je vais de mieux en mieux”, a tout d’abord confié le jeune homme de 28 ans qui a perdu 6 kilos ces derniers mois. En séjour à Amsterdam, Vincent s’est rendu à une soirée avec une personne qui avait des produits illicites sur elle. “Il ne m’a rien dit et on s’est fait contrôler. Donc j’ai pris pour lui. J’ai été arrêté pour possession de stupéfiants et j’ai été inculpé donc c’était très dur“, a poursuivi l’ancien petit ami d’Hillary. Il a ensuite confirmé qu’il avait bien fait de la prison, un moment “très dur“, d’autant plus qu’il était innocent : “J’ai eu très peur. Je me demandais ce que je faisais là. J’étais stressé. Ça a duré vingt-huit jours. J’étais seul dans ma cellule heureusement. J’ai fait beaucoup de pompes, car tu n’as rien à faire d’autre. Tu ne manges pas beaucoup. J’avais une heure et demi de promenade. J’étais tendu, le regard noir.

Le retour à la réalité a également été compliqué pour Vincent. A cause de son image de “bandit“, de nombreuses productions de télé-réalité ont annulé ses participations à des émissions. La bonne nouvelle, c’est que toutes les charges contre lui “sont enfin abandonnées“. Il sait que cela mettra du temps avant qu’on lui propose un nouveau programme, ou des placements de produits. “Mais je suis un battant. Peu importe ce que l’on pense de moi, je m’en fiche royalement. Je sais qui je suis, que je n’ai rien fait, que j’étais là au mauvais moment avec la mauvaise personne“, a-t-il conclu.