Virginie Efira dévoile son quotidien avec Niels Schneider : “On est tout le temps ensemble !”

0
96

Le confinement a brisé bien des couples. Pour Virginie Efira et Niels Schneider, il a été une bénédiction. Il a tout du moins amorcé un nouveau chapitre de leur histoire d’amour, débutée tout en douceur en 2018. Les tourtereaux, qui ne se voyaient jusque-là qu’en coup de vent, se sont côtoyés, apprivoisés. “Pendant longtemps, lui et moi, on ne se voyait qu’entre deux tournages, alors plutôt que de regarder des oeuvres de fiction, on se regardait l’un l’autre, explique-t-elle dans les colonnes du magazine Marie Claire. Là, il n’y a plus de tournages, on est tout le temps ensemble, alors on voit des films.”

À lire aussi

Avant de se retrouver enfermée en couple le 17 mars dernier, Virginie Efira travaillait à Juan-les-Pins, sur la Côte d’Azur, où elle tournait pour Régis Roinsard avec Romain Duris dans le film En attendant Bojangles. Prochainement, l’actrice incarnera pour Albert Dupontel une coiffeuse qui cherche à retrouver son fils né sous X. On l’attend, surtout, dans le prochain Verhoeven, Benedetta, en bonne soeur bafouée. Mais comme beaucoup de ses collègues du septième art, la comédienne de 43 ans a mis sa carrière entre parenthèses. Et en attendant de pleinement reprendre du service, elle s’adonne à de nouveaux loisirs… en couple, évidemment !

Ces dîners de couple qui auparavant me déprimaient, eh bien moi aussi j’y viens

En ce moment, on est plutôt sur le bricolage – une conséquence du confinement, admet la maman d’Ali. On se demande s’il faut forcer ceci, percer cela. Mais hormis cette incartade, oui, on échange beaucoup sur nos scénarios et nos ressentis de spectateurs. (…) Une autre conséquence du confinement, ce sont aussi ces séries qu’on a regardées, alors que pendant vingt ans, ma culture en la matière se résumait à Twin Peaks ! Du coup, ces dîners de couple qui auparavant me déprimaient, où les uns demandent aux autres ‘et vous, alors, sur quelle série vous êtes en ce moment gnagnagna ?’, eh bien moi aussi j’y viens !” De quoi écrire les épisodes de la prochaine saison de leur idylle…

Retrouvez l’interview de Virginie Efira dans le magazine Marie-Claire du 7 octobre 2020.