Vitaa, Amel Bent, Camélia Jordana… ont toutes célébré la musique sur France 2

0
140

Il y a quelques semaines en arrière, jamais un tel show n’aurait pu être envisagé pour la Fête de la musique. Mais la situation sanitaire allant en s’améliorant et en se stabilisant, France 2 a finalement pu organiser son grand concert prévu à l’Accor Arena.

À lire aussi

Vendredi 19 juin 2020, les téléspectateurs ont découvert un show inédit, le premier à rassembler 2000 personnes en Europe, depuis la fin du confinement. Alors que France 2 avait, au départ, prévu qu’il n’y aurait pas de spectateurs, la situation a finalement évolué. “France Televisions et l’Accor Arena ont choisi de limiter le nombre de billets bien en deçà des 5000 personnes autorisées, dans une salle pouvant en accueillir près de 20 000. Toutes les mesures ont été prises pour permettre à cet événement de se dérouler dans des conditions sanitaires strictes“, a précisé la chaîne dans un communiqué.

Toutes les prestations proposées vendredi soir n’étaient pas en direct, mais qu’importe. Certains ont été enregistrées durant les deux jours précédents. Ce sont plus de 40 artistes qui ont participé à Tous ensemble pour la musique, présenté par le duo star Laury Thilleman/Garou qui se retrouvait pour la troisième année consécutive.

Cette soirée produite par france.tv studio et Morgane Production a rassemblé, Vitaa et Slimane, qui avaient remporté le titre de Chanson de l’année la semaine passée sur TF1,Amel Bent, qui vient de publier un titre taillé pour l’été, Jusqu’au bout, Camélia Jordana, Patrick Bruel, Catherine Ringer, Vianney, Claudio Capéo, Benjamin Biolay, Yannick Noah, Christine and the Queens, Kendji Girac, Pascal Obispo, Thomas Dutronc, Amir, Tom Leeb, Romeo Elvis, Salvatore Adamo, Loïc Nottet, Boulevard des airs, Suzane, El Capon, Les Frangines, Carla, Antoine Elie, Aliose, Dadju, Tryo, Bénabar, Clara Lucciani, Hoshi, Noe Preszow, Yvan Cassar, Soolking, Ninho, Lous and the Yakuza, LEJ, Hatik. Sting avait également enregistré une prestation et toutes celles de la soirée sont à revivre, sans modération sur le site france.tv.