Vivement dimanche : Une spéciale Tour de France avec Christian Prudhomme

0
96

Les tournages de Vivement dimanche continuent de s’enchaîner mais ne se ressemblent pas. Après avoir décidé de consacrer ses numéros à découvrir les plus grands humoristes de France, Michel Drucker opère cette semaine un virage à 180° en recevant sur son fauteuil Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France.

À lire aussi

L’animateur de France Télévisions, grand amateur de vélo, a vraisemblablement hâte de regarder les étapes, dont la première débutera le 29 août prochain à Nice. Et cette année, de nombreux changements sont à prévoir, à commencer par l’abolition du protocole qui voyait les traditionnelles “miss” remettre les maillots sur les podiums d’arrivée. Pratique longtemps jugée sexiste, elle a été écartée par Christian Prudhomme, lequel promet désormais un homme et une femme à la place. “Vous aviez l’habitude de voir le champion entouré de deux hôtesses, avec cinq élus d’un côté et cinq représentants des partenaires de l’autre. Là, ce sera différent avec un seul élu et un seul représentant du partenaire du maillot jaune, ainsi qu’une hôtesse et un hôte pour la première fois“.

En outre, l’ancien journaliste sportif doit faire face à un Tour de France chamboulé par l’épidémie de coronavirus. Il a donc du mettre en place des mesures bien précises afin de respecter les mesures sanitaires. Si l’obligation du port du masque pour les spectateurs tout au long de la course à Nice n’a pas encore été décrétée par les préfets, Christian Prudhomme incite fortement ces derniers à l’adopter malgré tout. “J’aime le vélo, j’aime le Tour, le bon sens indique qu’il faut porter le masque“, avait-il déclaré lors de la conférence de presse de l’événement. Quant aux coureurs, ils seront notamment soumis à deux tests avant le départ ainsi qu’à chaque journée de repos. Autre grande mesure : les selfies et autographes seront interdits.

Bref, un Tour de France qui s’annonce bien différent des précédentes années. Christian Prudhomme fera le point sur tout ce qu’il faut savoir dimanche dès 14h20 sur France 2.