Vivre ensemble

0
202

Synopsis et détails

Alain, la trentaine, est professeur d’histoire et mène avec Sylvie une vie bien rangée. A Saint-Germain-des-Prés, il rencontre Julie, une fille fantasque et très libre, qui semble vivre de ses charmes. C’est le coup de foudre. Peu de temps après, Alain quitte Sylvie, et s’installe chez Julie. L’insouciance le gagne : souvent absent à ses cours, il finit par ne plus aller travailler. Pour les vacances, Julie décide d’aller avec Alain à New York. Là, en pleine vie de bohème, elle lui annonce qu’elle est enceinte. De retour à Paris, Alain a beaucoup changé ; il boit, se drogue, et va de petits boulots en petits boulots. L’arrivée de l’enfant change également Julie, qui devient plus sérieuse et travaille. A la suite d’une querelle, Alain part ; il s’installe chez Jacky, un copain. Julie, apprenant son état de délabrement par une amie, part à sa recherche

Distributeur Malavida

Voir les infos techniques

Année de production 1973

Date de sortie DVD 06/09/2017

Date de sortie Blu-ray 25/10/2017

Date de sortie VOD 22/09/2017

Type de film Long-métrage

Secrets de tournage 3 anecdotes

Budget

Date de reprise 14/02/2018

Langues Français

Format production

Couleur Couleur

Format audio

Format de projection

N° de Visa 40339

Secrets de tournage

Tournage en mode guérilla

Vivre ensemble est le premier long métrage d’Anna Karina, visage emblématique de la Nouvelle Vague et actrice fétiche de Jean-Luc Godard. Après avoir écrit le scénario en un mois, elle se lance en 1973 dans un tournage-éclair de quatre semaines au budget très limité. A New York, l’équipe tourne en cachette, sans autorisation. Anna Karina monte pour l’occasion sa propre boîte de production, Raska, puis est contactée par René Pignères de… Lire plus

Cannes

Vivre ensemble a été sélectionné à la semaine de la critique au Festival de Cannes en 1973.

Premiers pas

Vivre ensemble est l’unique expérience d’acteur de Michel Lancelot. Journaliste de télévision et de radio, il a animé Campus sur Europe 1 de 1968 à 1972. Extrêmement populaire, l’émission s’adressait aux étudiants et abordait des sujets tabous pour l’époque tels que la sexualité, la peine de mort, le suicide, ou encore l’homosexualité.