Vol MH17: la famille d’une victime américaine attaque des banques et sociétés financières

0
48

La famille d’un adolescent américain mort dans la destruction du vol MH17 au-dessus de l’Ukraine en 2014 a porté plainte jeudi contre des banques russes et sociétés américaines de transfert d’argent, pour avoir aidé à financer les séparatistes pro-russes accusés d’avoir abattu l’avion.

Dans une plainte enregistrée au tribunal fédéral de Manhattan, la famille de Quinn Lucas Schansman, seul citoyen américain à bord de l’avion de la Malaysia Airlines qui devait relier Amsterdam à Kuala Lumpur, attaque les banques russes Sberbank et VTB Bank, qui ont des bureaux aux Etats-Unis, et les sociétés de transfert Western Union et MoneyGram.

Elle les accuse d’avoir permis l’acheminement de fonds importants aux séparatistes de la République populaire de Donetsk, provenant essentiellement de sympathisants de la diaspora russe résidant aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde, leur permettant d’acquérir des armes lourdes et de contrôler la partie est de l’Ukraine d’où le missile a été tiré.

La plainte de 63 pages, qui réclame des dommages et intérêts d’un montant non précisé, s’appuie sur une loi antiterroriste américaine de 1992. Cette dernière permet à des victimes américaines du terrorisme de poursuivre aux Etats-Unis ceux qui apportent un soutien matériel au terrorisme.

Parmi les avocats de la famille figure un ex-ambassadeur adjoint américain à l’ONU, David Pressman.

“Les hommes qui ont tiré le missile (sur l’avion) ne seront peut-être jamais traînés devant les tribunaux, mais tous ceux qui ont aidé à les armer et à les soutenir doivent l’être”, a fait valoir M. Pressman dans un communiqué.

“Les entreprises et les banques qui ont autorisé la cupidité à régner en maître en fournissant, jour après jour, un moyen fiable à ces terroristes de lever de l’argent seront obligés de répondre de leurs actes”.

Des 298 personnes mortes dans la destruction de l’avion le 17 juillet 2014, seul Quinn Lucas Schansman, qui avait 18 ans et partait retrouver sa famille en vacances, avait la nationalité américaine (ainsi que néerlandaise) et peut attaquer en vertu de cette loi de 1992, selon M. Pressman.

Le dépôt de cette plainte aux Etats-Unis intervient le jour où la Cour européenne des droits de l’Homme a indiqué avoir transmis au gouvernement russe les requêtes de 380 proches de victimes du vol MH17.

Une équipe d’enquêteurs internationaux menée par les Pays-Bas a établi que le vol MH17 avait été abattu par un missile Bouk de conception soviétique, tiré par une batterie mobile amenée de Russie.

La Russie a toujours nié toute responsabilité dans la destruction de l’avion.