Wejdene célibataire : ses ex tentent de la reconquérir “depuis les gros chèques”

0
101

Petite princesse des charts, Wejdene a enchaîné les déceptions en montant sur son trône. Plus sa musique devenait entêtante, plus elle voyait le véritable visage des gens qui l’entouraient… avant de décider de leur demander, à tous, de “hors de sa vue“. Le vendredi 25 septembre 2020, elle célèbre quoi qu’il arrive une jolie victoire. À peine âgée de 16 ans, la jeune fille sort son premier album et dévoile dix titres inédits qui accompagnent les désormais très célèbres Anissa et Coco – 60 et 31 millions de vues sur YouTube.

À lire aussi

D’ailleurs, j’ai plus d’mec

Sa musique relève souvent de l’autofiction. Ses peines, ses joies sont une source d’inspiration inépuisable pour Wejdene. C’est pourquoi le titre 16, correspondant au nom de l’album et à son âge, est à écouter avec la plus grande précaution. Entre les déceptions amoureuses et les amitiés chancelantes, elle évoque ce célibat qu’elle ne regrette en rien. Et ce n’est pas faute d’avoir été sollicitée. “D’ailleurs j’ai plus d’mec, chante-t-elle. Ils reviennent depuis le succès, depuis les gros chèques. Mais j’suis mieux célibataire j’te rassure poto. Tu peux pas me gérer tiens, j’te passe ma pine-co.”

Je ne lui parle plus depuis que j’ai découvert que mon ex-copain me trompait avec elle

Qui a dit qu’une souveraine avait besoin d’un roi ? Certainement pas Wejdene. Les paroles de 16 pourraient n’être que fictives… mais il est de notoriété publique, par exemple, que l’histoire derrière le tube Anissa est bien réelle. À plus d’une reprise, la chanteuse a expliqué que cette histoire de tromperie sordide était basée sur une de ses cousines, dont elle avait préféré modifier le prénom. “Je ne lui parle plus depuis que j’ai découvert que mon ex-copain me trompait avec elle”, se souvenait-elle auprès de Purebreak. Je ne sais pas si elle a entendu ma chanson.” Il y a donc fort à parier que certains de ces messieurs soient revenus mendier un peu d’attention après avoir constaté que, malgré les critiques, Wejdene était devenue incontournable…