Connectex avec nous

Wonder Woman a été virée de l’ONU

Pure Buzz

Wonder Woman a été virée de l’ONU

Encore une personne au chômage. Le combat de Wonder Woman pour l’émancipation des femmes a été de courte durée. Deux mois après avoir nommé l’héroïne comme ambassadrice, l’ONU a annoncé que ce mandat va prendre fin…

Wonder Woman a déchanté. L’ONU avait choisi cette icône fictive pour ce rôle en octobre dernier entre autres pour souligner le 75e anniversaire de l’héroïne de bande dessinée. L’emballement a , cependant, été de courte durée.

Lynda Carter interprétait Wonder Woman dans les années 1970

Ce choix controversé avait déclenché une pétition, signée par 45 000 des employés de l’organisation qui estimaient que cette fonction devait revenir à une femme véritable et moins sexualisée,  rapporte l’agence de presse Reuters.

Lors de la cérémonie au siège social de l’ONU, à New York, en octobre, en présence de Lynda Carter, qui interprétait Wonder Woman dans les années 1970, et de Gal Gadot, son interprète actuelle, une cinquantaine d’employés de l’ONU avaient manifesté leur opposition en tournant le dos à la scène, certains brandissant leur poing en l’air.

L’ONU n’a pas précisé pourquoi la campagne de Wonder Woman prenait fin cette semaine, mais un de ses porte-parole a affirmé que les campagnes utilisant des personnages fictifs ne duraient pas plus de quelques mois. Cet argument peine à convaincre.

De son côté, DC Entertainment a confirmé qu’une édition spéciale d’une bande dessinée de Wonder Woman sur l’émancipation des femmes et des filles serait tout de même publiée en 2017. Et le film Wonder Woman, mettant en vedette Gal Gadot, sortira en salle en juin 2017.

Après de Bob Dylan qui n’a pas pris la peine d’aller récupérer son Nobel de littérature – et toute la polémique déclenchée suite à cette distinction- voici une nouveau FLOP pour les institutions qui savent se planter.

1 réaction

1 réaction

  1. Roshel

    14/12/2016 at 7 h 13 min

    Le personnage est utilisé comme une allégorie… J’ai vu dans un article qu’on lui reprochait d’être blanche, avec de bonnes proportions… Donc aujourd’hui on a plus le droit de représenter un personnage “blanc” (argument en carton qui se rapproche du racisme.. Ah non oups excusez-moi c’est vrai, le racisme anti-blanc n’existe pas…)

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Buzz

Haut