Yann Moix, ses propos sans détour sur ses parents : “Je souhaite chaque matin leur mort”

0
179

Yann Moix aura attendu que passe une grande partie de sa vie pour s’exprimer sur son enfance et adolescence malheureuse. Ainsi, il y a deux ans en 2019, l’écrivain et chroniqueur a publié Orléans, la première partie de son autobiographie. Un ouvrage qui est bien loin d’être passé inaperçu puisqu’il y expliquait avoir été battu par ses parents. Ces derniers avaient par la suite nié en bloc ces accusations et, avec leur deuxième fils Alexandre Moix, avaient porté plainte pour diffamation.

De graves réactions qui n’ont pas fait reculer Yann Moix, lequel persiste et signe ! Mercredi 19 mai 2021, il a publié son deuxième tome, Reims. Il est cette fois question de son émancipation et de ses études à l’Université loin du foyer familial, tout aussi dramatiques et marquées par des tragédies et des mauvais choix.

Le polémiste de 53 ans a fait la promotion de son livre auprès de Paris Match, l’occasion pour lui d’évoquer ses relations actuelles avec sa famille depuis la tempête. Ou plutôt l’absence de relation. “Voilà deux décennies que je n’ai pas vu mes parents et je souhaite chaque matin leur mort. Leur existence me révolte. Quant à mon frère, c’est foutu, il a assisté à tout, il a été la cause de mes coups, enfant, il s’est identifié à moi de façon maladive, il est terrifiant“, a-t-il déclaré, acerbe, dans le magazine.

Yann Moix explique ne plus compter qu’une seule personne de confiance au sein de sa famille. Une personne qui ne s’est pas laissée influencer par ses parents. “Reste ma grand-mère bien-aimée, Simone, 95 ans. Ma mère l’avait appelé avant la sortie d’Orléans en lui disant : ‘C’est bon, il est fini, on va le détruire’. Eh bien, ils n’ont pas réussi. Mes ennemis ont vidé toutes leurs cartouches“, a-t-il conclu sur le sujet.

L’intégralité de l’interview de Yann Moix est à découvrir dans le numéro du 20 mai 2021 de Paris Match.