Yannick (La Villa des coeurs brisés) évoque “le manque” de son papa : tristes confidences (EXCLU)

0
54

Après avoir participé à Mariés au premier regard 2021 ou à la série de NRJ12 Influences, Yannick est de retour à la télévision dans La Villa des coeurs brisés, sur TFX. Pour l’occasion, le jeune homme s’est confié sur ce come-back à Purepeople.

Pour quelle raison avez-vous participé à La Villa des coeurs brisés ?

On m’a contacté et je me suis dit : ‘Pourquoi pas, je n’ai qu’à y gagner en expérience’. C’était un monde inconnu, je ne regardais pas du tout. Je ne connaissais personne de la télé-réalité alors je me suis dit que ça pouvait être une bonne aventure. Et j’avais la possibilité de pouvoir le faire avec mon travail.

Comment avez-vous vécu ce tournage dans ce nouvel univers ?

Ce n’était pas du tout comme Mariés au premier regard. Je dirai que c’était une très bonne première expérience, mais qui ne me convient pas. Je suis quelqu’un d’assez calme et discret et je ne pense pas qu’il faut être comme ça. Je ne suis pas un mec à embrouilles, qui va créer des histoires. Mais je ne regrette rien, toute expérience est bonne à prendre. A l’avenir, je préfèrerais faire un truc d’aventure ou sportif. Ou même pourquoi pas en couple si jamais je trouve l’amour.

Vos abonnés n’étaient pas forcément ravis de ce choix, de vous tourner vers la télé réalité. Qu’avez-vous à leur répondre ?

Je les comprends. Je sais que j’ai beaucoup de mamans ou de personnes plus âgées qui me suivent. Ce n’est pas la cible donc quand je l’ai annoncé, elles étaient choqués. Je sais qu’on peut penser que j’ai fait Mariés au premier regard pour ça. Pour divorcer et ensuite faire une télé-réalité, mais pas du tout. Mon ex-femme [Mélina, NDLR] ose dire ça alors qu’elle sait très bien pourquoi on n’est plus ensemble. Je ne me suis pas inscrit pour les deux émissions. Ca m’embête mais les personnes qui me connaissent réellement savent que ce n’est pas le cas. Je reçois quand même beaucoup de messages positifs.

Et votre maman dont vous êtes très proche, qu’en a-t-elle pensé ?

Elle était contre, mais j’ai su la rassurer. Je lui ai dit qu’elle me connaissait et que je ne ferai pas de choses bizarres.

Lors du tournage, vous avez parlé de l’absence de votre papa.. Quelles conséquences cela a eu dans ta vie ?

Le manque. J’y pense souvent depuis tout petit ou quand je vois un ami qui est papa. Lors de mes rendez-vous avec Lucie [la love coach, NDLR], vous pourrez voir quelles conséquences positives et négatives que ça a eu dans ma vie. Il y a des choses que je n’ai pas du tout envie de reproduire dans l’avenir par exemple.

Avez-vous eu des contacts avec lui?

Ma mère a refusé qu’il me reconnaisse. Il est mort pendant mon enfance. Vers l’âge de 18 ans, j’ai voulu m’intéresser à ce sujet mais il était trop tard.

Exercez-vous toujours le métier de pompier et agent de sureté ?

Effectivement. Je suis pompier volontaire donc c’est moi qui décide quand je prends une garde. Et j’ai mon autre taff à temps plein à côté. On me donne beaucoup de possibilités pour que je fasse des choses en dehors.

Vos participations ont-elles eu un impact sur votre carrière ?

Aucun. Le seul truc qui change c’est que je suis reconnu dans la rue. Mais tout se passe très bien. Il m’arrive de faire des partenariats mais à part ça, rien n’a changé. Ma vie est la même sans télé. Je ne vis pas des réseaux sociaux ou des tournages. Tout ce que je gagne de tout ça, c’est un plus.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.