Yoko Ono “ralentie” : des nouvelles inquiétantes de l’épouse de John Lennon

0
109

Faut-il s’inquiéter pour Yoko Ono ? Confinée dans son appartement situé dans le Dakota, en Amérique, l’artiste de 87 ans se protège comme elle le peut de la pandémie du coronavirus. Bien qu’elle soit confortablement installée, à l’abri de toute crise sanitaire, elle ne serait pas au meilleur de sa forme selon un proche. C’est ce qu’a effectivement expliqué Elliot Mintz dans les colonnes du New York Post, à propos de son amie de longue date – cinquante ans tout de même ! “Elle a beaucoup ralenti, comme n’importe qui à cet âge” a-t-il précisé.

À lire aussi

Yoko Ono ne quitte plus tellement son vaste domicile. Son état nécessite certains soins 24h/24, ce qui ne l’empêche ni d’être “aussi forte qu’elle l’était autrefois“, ni de profiter de sa famille comme elle le voudrait. Son fils Sean, notamment, né de sa relation légendaire avec John Lennon, serait aux petits soins pour elle. “C’est son meilleur ami, poursuit Elliot Mintz. Ils dînent deux ou trois fois par semaine ensemble, et il invite de temps en temps sa maman avec son groupe.” De quoi lui redonner du poil de la bête dès qu’elle en ressent le besoin ou l’envie.

Fervente activiste, Yoko Ono continue de prendre la parole régulièrement sur son compte Twitter. En janvier 2018, elle avait carrément bravé la faiblesse de ses jambes pour descendre dans les rues de New York, afin de participer à la deuxième Marche des femmes. Mais elle se déplace toujours avec grande difficulté, souvent à l’aide d’une canne ou d’un fauteuil roulant. En 2016, elle nous avait fait la pire des frayeurs en étant hospitalisée. Mais il ne s’agissait que d’une grippe, doublée d’une déshydratation et d’une fatigue intense. Rebelote en 2017, quand elle avouait être atteinte d’une maladie sans jamais la nommer. Voilà des mois que les rumeurs la disent à l’article de la mort. Jusqu’à présent, Yoko Ono les a démenties une par une…