Yseult tacle une journaliste après un article qui lui déplaît : “Il pousse à la haine”

0
11

Ceux qui ne souvenaient pas d’elle dans Nouvelle Star et ceux qui ne regardaient pas du tout le télé-crochet ont peut-être découvert récemment la chanteuse Yseult, tant ses récentes prises de position et ses coups de gueule l’ont remise dans la lumière médiatique. Sur Twitter, elle est au coeur d’une nouvelle polémique en raison d’une démarche jugée particulièrement clivante.

Yseult, qui a révélé avoir décidé de quitter la France pour s’installer en Belgique car elle affirmait se sentir “blâmée” pour être elle-même dans l’Hexagone, avait accepté d’accorder une interview au journal Le Monde. Un échange – réalisé au restaurant – dans le cadre de la rubrique Un apéro avec… qui impliquait logiquement le thème de la nourriture en fil rouge tout en discutant de divers sujets. La jeune femme âgée de 26 ans y a parlé avec sa liberté de ton habituelle de son rapport aux repas, aux plaisirs de la table, à son rapport avec son corps… “Oui, j’aime ma cellulite, mes cuisses, j’aime mon bourrelet qui me dit bonjour“, y disait-elle alors dans le portrait publié le 29 mai 2021. Mais, quelques heures après la parution, la moutarde lui montait étrangement au nez.

Très fâchée contre l’article de la journaliste Jane Roussel – qui évoquait pourtant tour à tour entre deux références à la nourriture ses propos sur le formatage des maisons de disques, sa nouvelle carrière comme entrepreneure ou encore son engagement pour plus de sororité – Yseult n’a rien trouvé de mieux que de participer à une forme de raid numérique contre la journaliste. Pour elle, le contenu comme le titre ne rendaient pas justice à leur rencontre.

Sur Twitter, où elle compte pas moins de 24 000 abonnés, elle a ainsi publiquement pris à parti Jane Roussel pour se plaindre du rendu de l’article ; un sms, coup de téléphone ou mail n’étaient pas envisageables pour demander des modifications ? “@lemondefr : je me sens obliger de partager publiquement notre entrevue d’une heure @janejaneroussel Tu en penses quoi ..? Quel est ton but ? Me nuire ? Heureusement que j’enregistre toutes mes interviews écrites. Affaire à suivre. Je t’invite et te propose de réécrire ton article entièrement @janejaneroussel car l’enregistrement que j’ai ne ressemble en aucun cas à ton article (il pousse à la haine). Je ne parle même pas du titre .. c’est inadmissible. Y“, avait-elle clamé.

Certains fans de la chanteuse ont par exemple harcelé la journaliste pour l’utilisation de l’expression “tailler le bout de gras” dans son article. Le contexte exact étant : “Elle a rodé son discours, fermé la malle à confidences. On est pas là pour tailler le bout de gras, on s’en tiendra à l’essentiel : la carrière et la fierté“, écrit Jane Roussel. De quoi fouetter un chat ? A moins que certains ne comprennent pas le sens de cette expression. D’autres lui ont reproché un ton qui ne serait pas bienveillant ou un portrait peu flatteur de la jeune star… Un peu chamboulée par le flot de tweets qui lui arrivait et par le message d’Yseult, Jane Roussel lui a répondu : “Bonjour @yseultofficiel Je n’ai pas écrit cet article afin de vous nuire. J’ai essayé de faire mon travail le plus honnêtement possible en témoignant du moment passé ensemble. Je reste à votre disposition pour discuter de ce qui ne vous convient pas, bien entendu. Bonne journée.