Yves Montand : Son fils Valentin papa et marié, Benjamin Castaldi vend la mèche

0
14

Benjamin Castaldi a grandi entouré de personnalités exceptionnelles. Déjà, sa mère, l’actrice et auteure Catherine Allégret, son père Jean-Pierre Castaldi, mais surtout sa grand-mère, la grande Simone Signoret et son compagnon éternel, Yves Montand. Auprès de Non Stop People, Benjamin Castaldi a raconté plusieurs de ses souvenirs avec le comédien disparu, à l’occasion de la sortie de son livre Je vous ai tant aimé, Montand & Signoret, un couple dans l’Histoire (Ed. De Rocher).

“Deux trois fois, Yves Montand fait des lapsus à table, il appelle ma mère non pas ‘Catho’ – c’était son surnom – mais ‘Carole’. Ma grand-mère lui disait : ‘Non, Carole c’est l’autre !’. Ells avait des bonnes amies très bien renseignées. Faut toujours compter sur les bonnes copines”, se souvient-il par exemple en évoquant l’infidélité d’Yves Montand envers sa grand-mère Simone Signoret.

En écrivant ce livre, Benjamin Castaldi a beaucoup pensé au fils d’Yves Montand, Valentin. Malheureusement, avec les années, les deux hommes se sont perdus de vue. Ils se donnent toutefois des nouvelles : le présentateur profite de l’entretien pour évoquer la paternité récente de Valentin Montand. “Non, c’est la vie qui a fait ça. Peut-être qu’un jour on se verra. Je sais qu’il est jeune papa, il a une petite fille je crois. Il s’est marié il n’y a pas très longtemps, je crois aussi. Ça fait partie des choses de la vie, annonce-t-il. Un grand bonheur certain pour Valentin Montand, qui serait ainsi devenu papa pour la première fois. Il donne ainsi sa première petite-fille à sa mère, Carole Amiel, dernière compagne d’Yves Montand.

Benjamin Castaldi, véritable petit-fils adoptif d’Yves Montand a pris le soin de faire envoyer son livre à Valentin. “Je vais même vous faire une confidence : au départ je voulais lui adresser le livre. Mais ça aurait été un peu prétentieux de ma part. Son père avait très bien raconté sa vie dans son livre. Celui-ci raconte sa vie avec ma grand-mère (…) Pour moi, Signoret-Montand, c’est devenu une entité“, développe Benjamin Castaldi, toujours aussi passionné par ce couple culte.