Agathe Lecaron en direct sur France 5 : son fils Félix s’invite par surprise

0
156

Les aléas du direct sont encore plus drôles depuis le confinement. Pour continuer de présenter leurs émissions, les animateurs de toutes chaînes font avec les moyens du bord. Depuis chez eux, dotés d’une caméra, ils assurent leurs rendez-vous quotidiens. C’est le cas notamment d’Agathe Lecaron. Aux commandes des Maternelles (France 5) depuis quatre ans maintenant, il était impensable pour elle de quitter son poste.

À lire aussi

Avec son chroniqueur Benjamin Muller, elle s’efforce donc de maintenir le cap, comme ce vendredi 10 avril 2020. Mais alors qu’elle annonçait la suite du programme, l’animatrice a été interrompue par un invité surprise : son fils Félix ! “Oulah, je sens que j’ai un petit enfant qui arrive“, a-t-elle alors déclaré en voyant débarquer le petit garçon de 4 ans. Ce dernier est tranquillement entré dans son bureau pour réclamer un “câlin” à sa maman. “C’est pas le moment chéri, mais bon !“, lui a-t-elle répondu, ne manquant pas de lui adresser quelques gestes affectueux. Attendri par la scène, Benjamin Muller s’est quant à lui exclamé : “Mais oui, mais si ! Allez, câlin, quoi !

Mais pas besoin que son acolyte l’incite à se laisser aller à un instant de douceur avec son fils, Agathe Lecaron était déjà lancée : “Bah de toute façon, je ne peux pas lui refuser ! Ça, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, même en direct, un câlin, ça ne se refuse pas !” Heureusement, la jolie blonde a pu s’octroyer une véritable pause pour faire plaisir à son fils puisque l’heure de la page publicité avait sonné. “On a neuf minutes de pub pour faire un câlin Félix, c’est bien ?“, lui a-t-elle demandé tendrement. “Ah bah là, c’est un sacré câlin !“, a réagi son camarade à l’écran. “Bah, il a besoin de sa maman, hein“, a donc lâché Agathe Lecaron avec sourire. De belles images à revoir dans notre vidéo ci-dessus.

À noter qu’Agathe Lecaron est également la maman de Gaspard né en 2014. Ses deux enfants sont le fruit de ses amours avec François Pellissier.