Albanie: le séisme a fait 51 morts, fin des opérations de sauvetage

0
72

Le bilan du séisme qui a frappé cette semaine l’Albanie est passé à 51 morts samedi tandis que le Premier ministre Edi Rama a annoncé la fin des opérations de sauvetage, remerciant les équipes de secours venues de l’étranger et notamment de France.

Une personne blessée dans le séisme, qui a également laissé quelque 5.000 personnes sans domicile, est décédée samedi à l’hôpital, portant à 51 le bilan des morts, a annoncé le ministère de la Défense.

“Les opérations de sauvetage sont terminées”, a déclaré M. Rama qui avait du mal à retenir ses larmes en lisant les noms des victimes lors d’une réunion du gouvernement.

En ce qui concerne les blessés, selon le ministère de la Défense, environ 900 personnes ont été soignées et une quarantaine d’entre elles sont toujours hospitalisées.

M. Rama a manifesté sa “profonde gratitude” envers les équipes de secouristes d’Albanie et d’autres pays d’Europe qui ont permis de sauver une cinquantaine de personnes dans les décombres.

Le Premier ministre a rendu visite à des secouristes français vendredi à Durres.

“Il y a deux semaines, les champions du monde de foot étaient en Albanie et c’était la fête du sport”, a-t-il tweeté en français, en allusion à un match dans le cadre des qualifications pour l’Euro-2020. “Deux semaines après s’abat sur nous une tragédie de la vie et les champions du monde dans le sauvetage de la vie des autres sont en Albanie. A jamais reconnaissants”.

Son tweet était accompagné d’une photo avec des sauveteurs français.

Le séisme qui a frappé mardi à l’aube était de magnitude 6,4, le plus puissant depuis près d’un siècle dans ce petit pays des Balkans.

– “Terrible tragédie” –

Les villes de Durres, localité touristique de 400.000 habitants sur la côte Adriatique, et Thumane, au nord de Tirana, ont été durement frappées. Dans la capitale Tirana, aucun mort n’est à déplorer mais le séisme a fortement endommagé près de 70 immeubles et 250 maisons.

Le Premier ministre avait auparavant promis de nouveaux logements pour chaque famille sinistrée d’ici 2020.

Près de 2.500 habitants des zones les plus atteintes ont été relogés dans des hôtels et d’autres bâtiments.

A Tirana, 3.480 personnes ont fui leur domicile, certaines étant actuellement hébergées dans des centres d’accueil ou chez des proches, a indiqué M. Rama.

Les funérailles de huit membres de la famille Lala, dont quatre enfants, qui ont péri à Durres, se sont déroulées samedi.

Seul un membre de la famille, Rame Lala, a survécu à l’effondrement du bâtiment de quatre étages où elle vivait. Grièvement blessé, le jeune homme âgé de 19 ans a été transporté par avion en Italie, de même que deux autres blessés.

Plusieurs milliers de personnes ont rendu hommage aux victimes en défilant devant les huit cercueils de la famille Lala dans une salle du palais de la culture de la ville. Très émus, Edi Rama et le président Ilir Meta ont assisté aux obsèques. “Il est impossible de trouver les mots après cette terrible tragédie”, a déclaré M. Meta à la presse.

L’Albanie, pays de 2,8 millions d’habitants, est connue pour son urbanisme sauvage, avec des maisons souvent construites sans permis.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.