Alec Baldwin et la mort d’Halyna Hutchins : son portable saisi par la police, une preuve dans l’enquête ?

0
24

Le 21 octobre, l’équipe du film Rust était endeuillée par la mort accidentelle d’Halyna Hutchins, âgée de 42 ans, laquelle avait été touchée par une balle de pistolet tenu par Alec Baldwin. Une arme qui aurait dû contenir des balles à blanc et qui n’aurait pas été vérifiée par l’armurière embauchée sur le projet. La police poursuit son enquête et veut désormais consulter le portable du comédien.

Comme le rapporte le site TMZ, les enquêteurs du bureau du shérif de Santa Fe ont obtenu d’un juge de l’état du Nouveau-Mexique, jeudi 16 décembre, un mandat leur permettant de récupérer le téléphone portable d’Alec Baldwin ; ce dernier avait été photographié quelques minutes après le drame passant un appel. Dans les documents consultés par le site, on découvre que l’acteur aurait informé les policiers d’échanges de mails entre lui et l’armurière Hannah Gutierrez-Reed dans lesquels elle lui aurait montré différents styles d’armes et de couteaux.

C’est durant ces échanges qu’elle lui aurait proposé d’utiliser une réplique d’un Colt 45 de 1873. “Ils ont clairement la sensation que les mails et messages échangés peuvent contenir des données [sur la préparation en amont du film, et sur qui porte la responsabilité de l’accident, NDLR], écrivent nos confrères. Dans cette affaire, Alec Baldwin n’a pas été mis en examen et a récemment clamé en interview n’avoir rien à se reprocher car il n’aurait pas appuyé sur la détente. Pourtant, deux coups sont partis, touchant donc Halyna Hutchins qui a succombé à ses blessures et le réalisateur Joel Souza, lequel est sorti d’hôpital après un passage par les soins intensifs.

Alec Baldwin, qui essaye tant bien que mal de reprendre le cours de sa vie en famille tout en faisant une pause dans sa carrière, est cependant visé par une plainte. En effet, Serge Svetnoy, chef éclairagiste du film, a décidé d’attaquer l’acteur et les producteurs en justice pour “négligence” se disant aujourd’hui en détresse émotionnelle alors qu’il a assisté au tir mortel.