Alix (Koh-Lanta) : Sa trahison contre Clémence décriée, elle fait une mise au point

0
24

Les critiques sont malheureusement devenues monnaie-courante pour Alix, lors de chaque diffusion de accusée de trahison. Un sujet sur lequel elle s’est exprimée auprès de TV Mag.

La coach sportive, influenceuse et sapeur pompier volontaire de 30 ans a été sauvée par Clémence Castel lors de l’épisode du 19 octobre. Alors qu’elle était sur la sellette, Clémence lui a donné l’amulette d’immunité qu’elle avait remportée. L’ex de Mathieu Johann pensait donc que pour le prochain Conseil, elle ne voterait pas contre elle. Grosse erreur ! Alix a en effet noté sur nom sur le papier, un choix difficile à digérer pour Clémence et pour les téléspectateurs qui s’en sont une fois de plus donné à coeur joie sur les réseaux sociaux.

Face aux critiques, la compagne de Mathieu Blanchard a souhaité se justifier lors d’une interview pour TV Mag. “Sur ce conseil, c’était soit elle ou soit moi. Quel autre choix pouvais-je faire ? Si je ne votais pas contre Clémence, j’acceptais de prendre la direction de la sortie mais j’ai préféré sauver ma place dans le jeu. Je pense qu’elle est restée sur cette idée qu’elle m’avait sauvée le conseil précédent et que je devais machinalement ne pas voter contre elle lors du suivant. Si elle avait été à ma place, elle aurait tout de suite compris que ce n’était pas possible dans cette configuration“, a-t-elle justifié.

Alix prête à tout pour gagner

Alix était prête à tout pour remporter cette édition de Koh-Lanta et n’était donc pas “là pour [se] faire des amis“. Même si elle a fini par s’en faire, elle a toujours voté en son âme et conscience, quelles que soient les conséquences. “Je sais que certains téléspectateurs prennent plaisir à me détester et à critiquer mes choix. Mais je vis tout cela très sereinement, j’ai simplement joué le mieux possible pour aller le plus loin possible dans cette aventure“, a poursuivi la jolie blonde.

Elle n’a en revanche pas accepté qu’on l’accuse de racisme après avoir voté contre Namadia, Coumba ou encore Jade. Après avoir annoncé sur Instagram qu’elle portait plainte, elle a expliqué à nos confrères : “Je ne pouvais pas laisser passer ça parce que ce sont des choses contre lesquelles je lutte régulièrement dans mon quotidien. Ces accusations de racisme n’ont rien à faire là.

Quoi que les gens en disent, ses stratégies fonctionnent pour l’heure, car elle est encore dans la compétition. Reste à savoir si elle aura la chance d’aller jusqu’en finale.