Alix (Les Marseillais) marquée par une jeunesse difficile : elle s’est retrouvée à faire les poubelles

0
15

Cela fait maintenant plusieurs années qu’Alix Desmoineaux s’est imposée comme une personnalité incontournable sur les réseaux sociaux et sur le petit écran. Révélée en 2018 dans la quatrième saison de La Villa des Coeurs brisés, la belle brune a par la suite multiplié les tournages devenant même une des figures des leur rupture, Alix a décidé de mettre un terme à sa carrière dans la télé-réalité, préférant se consacrer à ses activités d’influenceuse. Elle a également pris le temps de travailler sur un projet tout personnel, à savoir l’écriture d’un livre. Intitulé Glow Up, celui-ci retrace son parcours semé d’embûches et marqué par plusieurs épisodes de galère.

Alix Desmoineaux a notamment déjà manqué d’argent au point de faire les poubelles.Quand j’étais avec mon premier copain, on a eu une situation assez compliquée. On n’avait pas trop les moyens. On ne mangeait pas toujours comme on voulait. On vivait avec un frigo vide” , a-t-elle rapporté auprès de Jeremstar dans son émission sur YouTube. Et de poursuivre : “Les solutions ont été radicales. J’ai habité dans une zone commerciale, j’allais faire mes courses dans ces supermarchés mais à un moment donné, j’étais obligée de considérer les bennes à poubelles, je n’avais pas le choix. La première fois que je suis rentrée dans une benne, je travaillais à l’usine, j’avais pris mes chaussures de sécu parce que je me suis dit : on ne sait jamais je vais rentrer dans des trucs moisis’, j’avais glissé et j’étais tombée dans la benne.

Une période précaire dont elle ne garde pas que de mauvais souvenirs. “C’est étonnant, mais on trouve énormément de choses dans les poubelles d’un supermarché. Ça fait peur carrément. On rentrait avec plein de choses. C’était quand même des bons moments, ça peut paraître bizarre, mais quand tu trouves des choses, c’est un peu la fête“, a-t-elle confié. Alix peut en tout cas aujourd’hui se vanter d’avoir réussi à se construire une belle vie. C’est à Marbella qu’elle s’est installée et où elle s’épanouit dans le confort et surtout à sa faim !