Bruce Dickinson (Iron Maiden) : Séparé de sa femme et en couple avec une fan

0
219

Si sa grande épopée avec Iron Maiden est loin de s’essouffler et se dirige déjà vers de nouveaux sommets, tête d’affiche annoncée des festivals Belsonic (Belfast) et Download (Donington Park) en 2020 pour la suite de la tournée mondiale Legacy of the Beast passée par le Hellfest et par Paris en 2018, l’aventure s’arrête là pour Bruce Dickinson et sa femme Paddy : après 29 ans de mariage et trois enfants, le couple divorce. Et madame, en guise de lot de consolation, pourrait obtenir un dédommagement considérable, compte tenu de la fortune du rockeur…

À lire aussi

Marié une première fois, pendant quatre ans seulement, dans les années 1980, Bruce Dickinson avait épousé Paddy Bowden en secondes noces. De cette union sont nés Austin (en 1990), Griffin (en 1992) et Kia (en 1994). Le couple s’est séparé sans faire de vagues en 2018 et les intéressés ne semblent pas pressés de mettre en oeuvre la procédure de divorce. Depuis, le frontman d’Iron Maiden, âgé de 61 ans, s’est nénanmoins engagé dans une nouvelle histoire d’amour, s’installant à Paris chez Leana Dolci, coach de fitness de 46 ans, blogueuse et fan inconditionnelle du groupe de heavy metal anglais qu’il désignait dans une récente interview comme sa “petite amie“.

Leana a toujours été hyper fan d’Iron Maiden, ça fait près d’une dizaine d’années qu’elle les suit. Bruce et elle se sont rapprochés l’an dernier et elle a même fait la connaissance de ses enfants. Paddy est en Amérique latine, elle prend ses distances avec tout ça“, a témoigné une source visiblement bien renseignée du tabloïd The Daily Mirror. Si rien n’indique pour le moment qu’un divorce soit à l’ordre du jour pour Bruce et Paddy, le rockeur pourrait y laisser des plumes à hauteur de la moitié de sa fortune estimée à 90 millions de livres sterling (104 millions d’euros).

Le rockeur – et pilote de ligne – anglais avait pu compter sur le soutien plein et entier de Paddy et de leurs enfants pour affronter le cancer de la langue et de la gorge de stade 3 qui s’était déclaré en 2015, diagnostiqué lors d’un bilan médical de contrôle peu avant Noël. Elle était à ses côtés, à leur domicile de Chiswick dans l’ouest de Londres, pendant les longues semaines de son traitement de chimio- et radiothérapie, qui lui a permis de vaincre la maladie quelques mois plus tard. Un chapitre de sa vie qu’il abordait dans son autobiographie publiée en 2017, intitulée What Does This Button Do?, et qui avait changé son regard sur la vie : “Vivre, c’est vivre maintenant, chaque minute, chaque seconde, sans attendre“, disait-il ainsi en interview avec le magazine Rolling Stone. Son histoire avec la très pin-up Leana semble bien illustrer cette vision carpe diem.