Christina Hendricks divorce : avec Geoffrey, c’était fini depuis des mois

0
143

Deux mois après avoir fait part, via les réseaux sociaux, de la fin de son mariage avec Geoffrey Arend, Christina Hendricks est effectivement passée à l’action : vendredi 14 décembre 2019, l’actrice américaine de 44 ans a fait enregistrer par un tribunal de Los Angeles sa demande de divorce.

À lire aussi

D’après les documents, auxquels TMZ.com a pu avoir accès, le couple était séparé depuis un certain temps avant l’annonce faite au début de l’automne : la date du 19 avril 2019 est mentionnée à ce titre… Autres détails intéressants que contient la demande de Christina Hendricks : elle souhaite reprendre son nom de jeune fille (ce qui ne bouleversera pas le public puisque c’est celui qu’elle a toujours utilisé dans ses activités de comédienne) et demande à ce qu’aucune prestation compensatoire ne soit accordée, de même qu’elle veut que chacun des futurs-ex-époux assume ses frais de justice.

Pour autant, la fin de leur histoire semble se faire sans rancoeur : “Il y a douze ans, nous sommes tombés amoureux et sommes devenus partenaires. Nous avons joint nos deux incroyables familles, avons beaucoup ri, nous nous sommes fait des amis merveilleux et nous avons rencontré de jolies opportunité“, résumait-elle avec une certaine tendresse dans le message faisant état de leur rupture.

Malgré douze années ensemble, dont dix sous le régime du mariage, qu’ils avaient célébré en 2009, la rousse incendiaire de la série Mad Men et l’ancien acteur de la série Body of Proof n’ont pas eu d’enfant (elle ne manquait pas en revanche de souligner avec malice qu’il continueront de “travailler ensemble pour éduquer [leurs] deux chiens“), ce qui devrait simplifier le déroulement de la procédure. Un choix de vie sur lequel ils étaient en phase, comme l’actrice l’avait fait remarquer en 2014 : “Nous avons décidé que ça ne nous intéressait pas vraiment. On dirait que tout le monde attend de vous que vous ayez des enfants. Et quand vous dites que vous n’en aurez pas, les gens répondent ‘Oh, tu dis ça maintenant…’“, avait-elle déclaré en toute franchise lors d’un entretien avec Health Magazine. Elle avait eu plus tard l’opportunité d’envisager la maternité… sous l’angle du jeu, incarnant en 2018 une femme enceinte de 8 mois pour le film Egg, et avait trouvé l’expérience “horrible“. Voilà qui devrait faire passer l’envie à son entourage de la presser de questions sur le sujet !

Depuis qu’elle a abandonné son magnifique personnage de Joan Holloway avec l’arrêt de Mad Men en 2015, Christina Hendricks a continué à s’illustrer au petit écran, apparaissant d’abord dans Hap and Leonard puis retrouvant le créateur de Mad Men, Matthew Weiner, pour la série Amazon Prime The Romanoffs, avant d’intégrer la distribution de la série comique Good Girls. Au cinéma, elle est repassée, cinq ans après Drive, devant la caméra de Nicolas Winding Refn pour The Neon Demon (2016), avant de s’aventurer en 2018 dans le registre de l’horreur (The Strangers : Prey at Night), de jouer une femme enceinte (Egg) et de donner la réplique à Sienna Miller (American Woman).