Colis suspects: Trump condamne des “actes terroristes” qui doivent être “punis”

0
269

Le président américain Donald Trump a qualifié vendredi d'”actes terroristes” l’envoi de colis piégés à plusieurs de ses opposants politiques, appelant à ce que ces actions soient “punies dans la mesure permise par la loi”, alors qu’un suspect a été inculpé. 

Lors d’un meeting en Caroline du Nord, à une dizaine de jours des élections de mi-mandat, le locataire de la Maison Blanche a également déclaré que “la violence politique ne doit jamais être autorisée en Amérique”, promettant de faire “tout ce qui est en (son) pouvoir pour l’arrêter”. 

Un peu plus tôt vendredi, Cesar Sayoc, l’homme soupçonné d’être derrière cette série d’envois de colis suspects, un sympathisant pro-Trump aux nombreux antécédents judiciaires, a été inculpé.     

“Je n’y suis pour rien”

Alors que cette affaire a tendu le climat en pleine campagne pour les législatives américaines du 6 novembre, le président Trump a refusé d’envisager que ses discours agressifs à l’égard des responsables démocrates pourraient avoir poussé à l’acte Cesar Sayoc. 

“Je n’ai pas vu ma photo sur sa camionnette”, a-t-il déclaré avant de s’envoler pour la Caroline du Nord. “J’ai entendu qu’il me préférait à d’autres, mais je n’ai pas vu ça. Je n’y suis pour rien”.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.