Cyril Viguier dans Face aux territoires : il recevra “tout le monde de droite comme de gauche”

0
94

En 2019, Cyril Viguier s’imposait comme l’homme fort des matinales d’infos avec sa nouvelle émission Le Grand journal des territoires diffusée sur TV5Monde et lancée en partenariat avec Ouest-France et Nice-Matin. Fort du succès rencontré, le journaliste s’est ensuite lancé un nouveau défi à la rentrée 2021: celui de présenter une émission hebdomadaire politique appelée Face aux territoires. Un programme qui se veut différent des autres à l’approche de la prochaine élection présidentielle.

D’après le journaliste bordelais de 58 ans, sa force est avant tout de mettre en avant les régions du pays et leurs attentes. “Le principe est d’associer la presse quotidienne régionale, Ouest-France, Nice matin et France-Antilles. On intéresse à ce qui fait la réalité d’une élection, c’est-à-dire ce que les gens vivent“, a-t-il expliqué lors d’une interview pour Télé Star parue ce lundi 3 janvier 2022. Ainsi, diffusées sur les médias nationaux, il est possible pour les citoyens d’interpeller les invités sur des sujets de vie quotidienne. Car s’il donne la parole au Français, Cyril Viguier la donne bien sûr également aux candidats. Il promet d’ailleurs de recevoir “tout le monde, de droite comme de gauche.

Depuis l’année dernière, Cyril Viguier a d’ores et déjà reçu de nombreuses personnalités politiques dans son émission, issues des diverses tendances politiques : Valérie Pécresse (présidente de la région Île-de-France et candidate à l’élection présidentielle 2022), Xavier Bertrand, Elisabeth Moreno (ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalite des chances) ou encore Gérard Larcher (président du Sénat), Richard Ferrand (président de l’Assemblée nationale) et Sophie Cluzel (secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées).

Face aux territoires est donc une émission qui fait du bien et qui s’est hissée parmi les rendez-vous politiques incontournables. Et Cyril Viguier s’en félicite ! “Nous sommes la première émission politique et digitale de France puisque nous sommes repris sur les sites de nos partenaires“, a-t-il souligné. Il faut dire qu’à quelques mois d’élire notre prochain président, les passions se déchaînent. Il était donc indispensable pour l’animateur de se positionner sur le sujet. “La présidentielle c’est la série Netflix la plus passionnante dont on peut rêver ! À quatre mois du scrutin, les cartes sont rebattues“, a-t-il estimé.