Danse avec les stars, une actrice éliminée d’avance : révélations six ans après

0
153

Depuis bientôt dix ans, TF1 mise sur son programme phare Danse avec les stars pour animer les soirées de Français dès l’arrivée de l’automne. Malheureusement, les fans vont devoir prendre leur mal en patience cette année, car la prochaine saison du programme, la onzième, a dû être reportée. Les téléspectateurs ne pourront se régaler des cha-cha-chas, tangos, valses et autres danses imaginées par Denitsa Ikonomova, Christophe Licata et les autres qu’au cours du premier trimestre de 2021. Une décision évidemment prise en raison des derniers événements liés à la crise sanitaire qui a touché de plein fouet le monde entier.

À lire aussi

En attendant, il n’y a plus qu’à se consoler en se replongeant dans les précédentes éditions de Danse avec les stars. C’est notamment ce qu’a fait Élisa Tovati mardi 23 juin 2020 lors de son passage dans l’émission Less & The City diffusée sur Radio VL. Souvenez-vous, la chanteuse et comédienne de 44 ans avait participé au concours de la Une en 2014 pour la saison 5. Elle était alors en binôme avec Christian Millette, face à des concurrents de taille, parmi lesquels Miguel Angel Munoz, Nathalie Péchalat, Louisy Joseph ou encore Rayane Bensetti (lequel est d’ailleurs ressorti grand vainqueur). Élisa Tovati, quant à elle, s’était fait éliminer en premier dès la deuxième semaine de compétition. Un passage très bref dans l’émission qu’elle semble n’avoir toujours pas digéré. Ce n’est pas faute pourtant d’avoir tenté d’émouvoir le public à l’époque en dansant pour ses enfants, Joseph (11 ans) et Léo (8 ans), mais en vain.

Aujourd’hui, Élisa Tovati explique avoir manqué de chance en étant forcée de danser un soir très spécial à ses yeux. “Ça tombait un mauvais soir pour moi. Je savais que j’allais être éliminée pour une raison précise et je ne pouvais pas gagner“, avance-t-elle sur les ondes radio. Et de préciser : “C’était le soir de Kippour [une fête juive qui implique une journée de jeûne, NDLR], on m’a obligée à faire ma prestation malgré le fait que je ne pouvais pas la faire. Je n’avais pas mangé, pas bu… (…) Je me suis dit : ‘Je ne peux pas y aller, je ne veux pas y aller, je n’irai pas.’ Et évidemment j’ai été éliminée. J’ai été éliminée pour des raisons spirituelles.” Il faut espérer que la production de Danse avec les stars a tout fait depuis pour s’adapter aux croyances de ses candidats, reste que c’est bien le public qui a toujours le fin mot sur leur sort. Une règle qui n’a pas toujours fait l’unanimité, mais qui ne semble pas près d’être modifiée…