Diam’s a 40 ans : l’évolution de son look, du jogging au voile

0
173

Bien qu’elle ait abandonné la musique, Diam’s a conservé de nombreux fans et s’en est même fait de nouveaux. Ils se sont mobilisés pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. L’ex-rappeuse a eu 40 ans et en a passé plus de vingt dans l’industrie du disque, au cours desquelles son look a changé de manière significative.

À lire aussi

Avant de se convertir à l’Islam et d’adopter le voile (un choix qui a été “un gros choc pour les Français“, comme elle l’expliquait à la chaîne saoudienne Arab News en août 2019), Diam’s s’est mise en scène dans de nombreux clips et a enchaîné les concerts dans un look devenu signature, composé d’un jogging et de baskets ! C’est les cheveux courts et le visage maquillé qu’elle a interprété ses plus gros tubes, comme Confessions nocturnes, La Boulette ou encore Jeune Demoiselle.

Mélanie Georgiades s’est convertie à l’Islam en décembre 2008. Vers la fin de sa carrière, son style a connu quelques modifications discrètes, mais visibles. Dans sa garde-robe faite de vêtements plus amples, elle avait adopté de nouveaux accessoires : la casquette, à porter sur un bandana, et un keffieh, posé sur les épaules. Cette coiffe traditionnelle des paysans arabes, palestiniens, assyriens, kurdes et des Bédouins, sert à l’origine ceux qui la portent à se préserver du vent, du soleil et du sable. Le keffieh est devenu à la mode au début des années 2010 et fut décliné dans de nombreuses couleurs. Il a également été rendu populaire par le défunt chef de l’autorité palestinienne, Yasser Arafat, qui a oeuvré pour mettre fin au conflit israélo-palestinien et obtenir la reconnaissance de l’État de la Palestine.

Désormais, Mélanie Georgiades réalise ses rares apparitions vêtue d’un voile. Elle s’est lancée dans l’entrepreneuriat religieux en créant une agence de voyages pour des pèlerins souhaitant se rendre à La Mecque, en Arabie saoudite.