Dropped : La mère d’une victime “hospitalisée d’urgence” après le drame

0
127

Jeudi 30 janvier, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de Balance ton post sur C8. En fin d’émission, l’animateur a reçu Bénédicte Mei, la mère d’une des victimes ayant trouvé la mort dans le crash d’hélicoptères survenu en marge du tournage de Dropped le 9 mars 2015. Cinq ans après le drame, la peine est toujours aussi vive pour Bénédicte. Sa fille Lucie avait 36 ans, elle était journaliste pour le nouveau divertissement de TF1 et maman de deux enfants en bas âge, un fils de 6 ans et une fille de 3 ans. “Je ne m’y attendais pas du tout. J’étais absolument sidérée parce qu’elle devait rentrer quelques jours après. C’était extrêmement incroyable“, se souvient-elle sur le plateau de C8. Au moment où elle est prévenue au sujet de l’accident, elle est donc a des milliers de kilomètres de Lucie. “C’est déréalisé. Ma fille, elle n’avait que 36 ans, elle était toute jolie, contente de vivre, et d’un coup c’est fini.

À lire aussi

Passé le choc, il faut reprendre le cours de sa vie. Chose que Bénédicte a réussi à entreprendre tant bien que mal. “On a plus la même vie. Un an après, je me suis retrouvée avec une hémorragie, à l’hôpital, je n’ai jamais pris un médicament et un an après, mon corps a craqué. Je me suis retrouvée brutalement hospitalisée d’urgence pour une hémorragie intestinale, alors que j’étais en vacances avec mes petits-enfants. Donc voilà, ils vous arrivent des trucs et pourtant, moi, j’ai voulu tout faire comme avant, mais en même temps, rien n’est comme avant.” Bénédicte assure que le mari de Lucie lui aussi “s’est retrouvé à l’hôpital avec un truc incroyable“.

La vérité, on ne la connaît pas

En plus de la peine, il a fallu gérer la procédure judiciaire lancée à l’époque autour de l’accident. Aujourd’hui, Bénédicte assure ne toujours pas savoir ce qu’il s’est passé. “La vérité, évidemment qu’on ne la connaît pas. Une enquête comme ça qui a lieu en Argentine, c’est déjà un problème. Les juges vont partout, ils interrogent tout le monde, ça fait cinq ans que ça dure. La justice française fait beaucoup de travail, mais il n’y a sans doute pas assez de gens pour s’en occuper. Notre dossier, c’est le pôle des accidents collectifs, ils n’ont pas énormément de juges et ils ont beaucoup de dossiers et ce n’est pas une archi priorité” explique-t-elle. Reste à espérer que la famille de Lucie ainsi que celles des neuf autres victimes auront leurs réponses un jour.

Pour rappel, le 9 mars 2015, deux hélicoptères sont entrés en collision, entraînant la mort de dix personnes. Parmi les victimes, des sportifs de haut niveau comme la nageuse Camille Muffat, le boxeur Alexis Vastine et la navigatrice Florence Arthaud. Tous avaient fait le déplacement en Argentine pour le tournage de Dropped.