Élodie Gossuin maman de 4 enfants : conflits familiaux, peur de les voir partir… elle se confie

0
12

À la tête d’une petite tribu, Élodie Gossuin respire le bonheur. Malgré un emploi du temps très chargé et des allers-retours incessants entre Paris et la Picardie, où elle s’est installée, l’ancienne Miss France semble gérer son quotidien avec une aisance déconcertante. La femme de Bertrand Lacherie est tout de même bien heureuse lorsque sonne l’heure des vacances. Une parenthèse enchantée qu’elle partage bien évidemment avec ses quatre enfants, Jules et Rose (13 ans) et Léonard et Joséphine (7 ans).

Mais avec le temps qui passe, la crainte de les voir quitter peu à peu le nid s’installe. Alors, pour être certaine de profiter d’eux, Élodie Gossuin se dit capable de tout. “Il faut qu’on soit tous les six, déjà. Je suis foncièrement malheureuse sans mes enfants. Si mes ados me demandaient de partir en colo, je crois que je trouverais une excuse pour ne pas les inscrire (Rires)“, a-t-elle confié dans le dernier numéro de Télé Poche, paru ce 28 juin 2021.

Élodie Gossin évoque des “conflits familiaux”

Lors de cet entretien, la jolie blonde convient même qu’il lui est impossible d’imaginer un futur où elle ne partirait plus en vacances avec ses deux paires de jumeaux. “Ah non, il ne faut pas me dire ça. Ce n’est pas possible. Je ne veux pas l’entendre. Pour l’instant, je suis trop louve pour l’envisager. Et il n’y a pas de raison. À 40 ans, j’adore toujours partir en vacances avec mes parents. Mes enfants seront quatre Tanguy, c’est décidé (Rires)”, a-t-elle plaisanté en faisant référence au célèbre film d’Étienne Chatiliez.

Pourtant, Élodie Gossuin le reconnaît : partir à six n’est pas de toute repos ! “Notamment à cause des six ans d’écart entre mes premiers, qui entrent dans l’adolescence, et mes derniers, précise-t-elle. On commence à octroyer un peu plus de liberté aux grands : ils voient leurs copains, sortent plus tard le soir pendant les vacances… ce que les petits aimeraient aussi mais on ne peut pas leur autoriser les mêmes choses. Il y a déjà des conflits familiaux liés aux centres d’intérêts de chacun. L’idée est des satisfaire toute le monde chacun son tour.

L’intégralité de l’interview d’Élodie Gossuin est à retrouver dans le dernier numéro de Télé Poche, paru le 28 juin 2021.