Elsa Esnoult méconnaissable : elle partage un tendre souvenir d’enfance

0
98

Comme vous le savez, le dimanche 7 juin 2020 était consacré à toutes celles qui nous ont donné la vie. Et malgré “le monde d’après“, celui qui reste prudent vis-à-vis de la pandémie du coronavirus, il a bien fallu leur rendre hommage. C’est pourquoi, plutôt qu’un bon gros câlin, une jolie publication sur les réseaux sociaux a plus que jamais été de rigueur. En toute pudeur, Elsa Esnoult s’est jointe à ce grand mouvement d’amour sur Instagram, partageant un tendre souvenir d’enfance, une photographie sur laquelle elle n’avait que quelques mois. “Bonne fête à toutes les mamans du monde, écrit-elle. Et en particulier à la mienne que j’aime du plus profond de mon coeur. Une pensée également à ceux et celles qui n’ont plus cette chance de les avoir avec eux… elles seront toujours près de vous, car elles vivront éternellement dans votre coeur.

À lire aussi

Cette période d’innocence, c’est sa faiblesse et sa force. À l’époque où elle participait à l’émission Danse avec les stars – elle a terminé en troisième position, au bras d’Anthony Colette –, Elsa Esnoult était sans cesse sommée de lâcher prise et de se faire confiance. Et pour cause, l’actrice souffre de terribles complexes physiques qui ne datent pas d’hier. “Ce sont des choses qui datent du passé, depuis toujours, expliquait-elle à Purepeople. Il y a des moments où je me sentais très très mal dans ma peau, et je pense que ça laisse des cicatrices. J’ai grandi avec, je ne me suis jamais trouvée extraordinaire. À l’école, j’avais l’impression que toutes les filles étaient mieux que moi. J’étais dans une école où les élèves avaient beaucoup plus d’argent que moi. On n’était pas du même niveau social. Mes parents ont toujours fait en sorte de mettre leurs moyens pour nos études, à ma soeur et à moi, pour qu’on ait les cartes en main et réussir dans la vie.