Emmanuel Macron veut relancer la révision de la Constitution dès janvier

0
288

L’affaire Benalla l’avait balayée cet été, mais la réforme constitutionnelle promise par Emmanuel Macron pendant sa campagne est de retour sur la table, a fait savoir l’Elysée ce mercredi. 

Le président profitera de son déplacement prévu sur ce jeudi à Colombey-les-Deux-Eglises, en Haute-Marne, pour relancer la réforme constitutionnelle, “dont l’examen parlementaire reprendra en janvier”, indique l’Elysée.

Institutions “inefficaces” et “crise de légitimité”

A l’occasion du 60e anniversaire de la Constitution, Emmanuel Macron prévoit de rendre hommage au général de Gaulle, père fondateur de la Ve République devant quelque 200 personnalités françaises et internationales.

D’après l’Elysée, le président souhaite faire le parallèle entre la France de 1958 et celle de 2018, en ce qu'”elle souffre d’une crise de légitimité et d’efficacité”. Le chef de l’Etat devait énoncer les raisons pour lesquelles, selon lui, les institutions ne sont plus en mesure d'”agir pour répondre aux problèmes de la Nation”. 

L’ensemble de la réforme entend construire une démocratie “plus représentative, responsable et efficace”. Parmi les grandes mesures envisagées dans ce projet de révision sont évoquées la suppression de la Cour de justice de la République, la réduction d’un tiers du nombre de parlementaires, l’accélération de la procédure parlementaire ainsi que la formation et la responsabilité disciplinaire des magistrats. 

Le président du Sénat Gérard Larcher, dont l’assentiment est nécessaire pour réviser la Constitution, n’a pas manqué de rappeler certaines de ses exigences à son homologue de l’Assemblée nationale .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.