Julien Courbet : Romance virtuelle avec une fan, escroquerie… L’animateur mêlé à une sale affaire

0
15

Dans Ça peut vous arriver, Julien Courbet vient à la rescousse des consommateurs et aide les victimes d’arnaques. Cette fois, l’animateur de RTL et M6 est à son tour mêlé, malgré lui, à une sordide affaire. En effet, comme le rapportent nos confrères de RTL, Pascale, l’une de ses fans, a été escroquée par un usurpateur se faisant passer pour Julien Courbet.

Tout commence à la mi-avril. Pascale laisse un commentaire sur la page Facebook de la star, indiquant qu’on lui demande de payer pour participer à l’une de ses émissions. Sans plus attendre, elle est contactée en messagerie privée par ce qui semble être Julien Courbet lui-même. Contente d’échanger avec l’animateur, Pascale lui demande une photo dédicacée.

Son interlocuteur l’invite à télécharger une application afin de discuter ailleurs, elle accepte et le faux Julien Courbet lui donne l’adresse mail d’un certain François Bédia, présenté comme son manager. C’est par lui qu’elle doit passer pour la photo dédicacée. L’homme lui réclame 50 euros, puis 100 euros pour ce fameux cliché signé. La fan envoie l’argent sans broncher et attend de recevoir son dû.

Le faux Julien Courbet réclame de l’argent, Pascale revient à la raison

Entre temps, elle noue une relation complice avec celui qu’elle pense être Julien Courbet. Il lui envoie des photos de sa vie privée, des selfies et Pascale tombe sous le charme. C’est à ce moment que débute entre eux une romance virtuelle. Le duo échange du matin au soir et la victime développe de réels sentiments pour le célèbre animateur.

Le faux Julien Courbet lui demande très vite de l’aider financièrement, prétextant des frais d’hôpital à régler pour sa fille Lola, vrai prénom de la fille de Julien Courbet. Ensuite, il réclame 800 euros à Pascale afin de payer les ouvriers pour la construction de leur future “maison commune. La victime se rend alors compte de la ruse. Et puis, elle se souvient que jusqu’à présent, elle n’a échangé avec l’animateur que par écrit. Au téléphone, elle a entendu uniquement la voix de son manager… Au total, Pascale a perdu 150 euros et regrette de s’être laissée avoir par cet usurpateur !