Koh-Lanta, la guerre des chefs : L’important dispositif de sécurité mis en place

0
85

Après l’annulation de la saison précédente à cause d’une agression sexuelle présumée dont aurait été victime la candidate Candide Renard, Koh-Lanta est de retour sur TF1 ! Pour cette nouvelle édition, baptisée La Guerre des chefs, la production a-t-elle renforcé les dispositifs de sécurité ? Denis Brogniart répond en exclusivité pour Purepeople.com.

À lire aussi

Comme l’explique l’animateur, rien n’a changé. “On ne peut pas mettre un garde-chiot, un gardien auprès de chaque candidat“, lance-t-il. Toutefois, toute une équipe est mobilisée pour veiller au bien-être des aventuriers. “Sur un site de jeu, il y a toujours deux ou trois médecins, plusieurs infirmiers. Il y a un dispositif d’évacuation d’urgence avec tous les moyens mis à notre disposition, ça va d’une voiture à un bateau en passant évidemment si ça le nécessite par un hélicoptère“, explique Denis Brogniart. Un dispositif qui concerne uniquement le site de jeu. Toutefois, l’animateur précise que les équipes restent “extrêmement attentives à ce qu’il pourrait se passer” à tout moment.

Après avoir évoqué la sécurité dans Koh-Lanta, Denis Brogniart a expliqué pourquoi les candidats de la saison annulée n’avaient pas été retenus pour cette édition. L’occasion pour l’animateur de s’expliquer également sur le casting qui pencherait de plus en plus vers la télé-réalité au fil des années. “On essaye de faire le casting le plus performant possible avec des gens qui sont motivés par l’aventure qui viennent des quatre coins de France, qui sont de tous les milieux socio-professionnels, socio-culturels. Et il faut imaginer que notre objectif, c’est d’avoir des gens motivés, capables de tirer leur épingle du jeu“, assure-t-il. Et de conclure : “Ce ne sont pas des surhommes ou des super-nanas !

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.