La dernière tendance culinaire à Moscou : Le burger au rongeur

0
1824

A Moscou, la viande d’un rongeur est devenue la nouvelle tendance culinaire et plusieurs restaurants essayent de la populariser…

Vous pensiez avoir tout vu en matière d’innovations gastronomiques ? La viande du ragondin, un animal qui s’apparente au rat musqué, est devenue la nouvelle tendance culinaire à Moscou. Chassé dans le sud de la Russie, ce gros rongeur est remis au goût du jour par de jeunes chefs qui le proposent désormais dans leurs cartes.

ragondin-1
Le ragondin

Selon Takhir Kholikberdiev, un chef interrogé par le Guardian, ce nouveau plat séduit de plus en plus de consommateurs branchés de Moscou mais il était déjà courant dans le sud de la Russie dans les années 90. Servir du ragondin faisait même partie de habituels repas de famille. “Dans chaque village de la région de Krasnodar, il y avait une centaine de ragondins. Quand vous alliez chez vos grands-parents, ils en faisaient toujours mijoter un.”

Le burger au ragondin. Photo Facebook de Krasnodar Bistro
Le burger au ragondin. Photo Facebook de Krasnodar Bistro

L’utilisation de ce rongeur s’inscrirait dans une tendance des restaurants à valoriser les produits du terroir local et à populariser certains mets appréciés dans la Russie “profonde”. Et cuisiner ce plat aurait certains avantages pour les chefs : Il est peu coûteux et très facile à cuire. Outre le burger, cette viande est utilisée pour faire des raviolis ou des hot dogs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.