Loana “en danger imminent” : une ex-candidate de la Star Academy alerte

0
75

Depuis le 17 septembre 2020, Loana Petrucciani est de retour sous le feu des projecteurs pour une sombre et triste histoire. La gagnante de la saison 1 de Loft Story (M6, en 2001) a accusé son ancien compagnon Fred Cauvin de l’avoir battue, des déclarations accompagnées de photos de son corps tuméfié. Depuis, l’homme se défend et nie tout en bloc. Il dit même à qui veut l’entendre que la blonde de 43 ans est “bipolaire et schizophrène” ou qu’elle consomme de la drogue. Si pendant un temps, l’ex-star de télé-réalité ne pipait mot, elle a brisé le silence le 23 septembre en dévoilant une photo indécente de Fred Cauvin ou même une photo d’elle nue quelques jours plus tard. Des réactions qui ont beaucoup inquiété une ancienne candidate de la Star Academy.

À lire aussi

Alertée par les dernières publications de Loana, Lucie Bernardoni a souhaité prendre la parole sur Instagram lundi 28 septembre, afin qu’un proche réagisse et lui vienne en aide. Après avoir précisé qu’elle avait toujours eu de la sympathie pour elle, la finaliste de la Star Academy 4 (en 2004, face à Grégory Lemarchal) a fait savoir qu’elle avait le “coeur brisé” quand elle pensait à Loana. “J’ai la forte impression que cette femme est en danger imminent. Je me dis que si quelqu’un la connaît vraiment, que si quelqu’un l’aime vraiment, cette personne doit aller chez elle, appeler les secours et tenter de lui sauver la vie. Car ses réactions ne sont pas normales. Je reste, à titre personnel, persuadée que cette femme a subi des violences. Je suis, en tant que femme, absolument bouleversée de voir qu’elle a l’air seule à son domicile dans un état psychologique qui mérite une aide en urgence“, a écrit l’épouse de Patrice Maktav. Elle espère ainsi qu’une personne de confiance fera tout pour lui venir en aide avant que “l’irréparable ne se produise peut-être“. “C’est non-assistance à personne en danger si personne ne fait rien. (…) Cette femme a besoin d’aide. Et besoin d’aide maintenant“, a-t-elle conclu.