Melissa Theuriau et Jamel Debbouze : Leur mariage entaché par la mort d’un proche

0
44

Invitée ce mardi soir dans l’émission En Aparté sur Canal+ pour parler du retour d’Au tableau sur C8, qu’elle produit depuis plusieurs années, quelques images de ses années à la présentation de la matinale de LCI en 2005.

A l’époque, la jeune journaliste est encore relativement inconnue mais partage chaque jour l’antenne avec le journaliste sportif Thierry Gilardi, qui délaisse le sport pendant quelques mois pour essayer l’info. Et son binôme est rapidement devenu un ami. Disparu brutalement en 2008, celui-ci a laissé un grand vide pour elle.

Il y avait des valeurs communes“, explique-t-elle, très émue de le revoir. “Ce respect de l’autre, en tant que femme, en tant que journaliste, il s’essayait à ce métier, lui aussi…“. Aujourd’hui, la femme de Jamel Debbouze regrette encore l’absence de celui qui aurait dû venir à son mariage, s’il n’était pas décédé quelques semaines plus tôt. “Il me manque beaucoup“, confie-t-elle à Nathalie Lévy.

En 2008 en effet, alors qu’il vient de dîner chez des amis, Thierry Gilardi est victime d’une crise cardiaque brutale et n’a pas pu être réanimé. Le journaliste sportif avait eu droit à un hommage de tout le Stade de France le lendemain, alors que se déroulait un match de l’équipe de France de football qu’il aurait dû commenter.

Melissa Theuriau, quant à elle, a épousé Jamel Debbouze en mai de la même année, après un coup de foudre qui s’était produit entre eux sur le tournage d’Asterix aux Jeux Olympiques quelques mois plus tôt. Ils ont eu ensuite deux enfants, Léon, né fin 2008 et Lila, trois ans plus tard. Toujours très heureuse en famille, Melissa Theuriau n’hésite pas à rendre hommage à son mari et à ses enfants sur son compte Instagram.

Pour leur anniversaire de mariage, elle avait notamment publié une photo d’eux enlacés avec une jolie légende “Mariés depuis treize ans aujourd’hui. Merci la vie !“. Depuis quelques années, la journaliste s’est mise en retrait des caméras et a préféré passer derrière pour produire des documentaires ou des émissions. Engagée, elle est depuis quelques années à la tête d’Au tableau, lors de laquelle une personnalité (souvent politique) fait face aux questions d’enfants.