Miss France 2022 : NTM s’invite au voyage préparatoire à La Réunion, “un moment surréaliste”

0
11

L’étau se resserre. Le 11 décembre prochain, tous les regards seront rivés sur la ville de Caen (en Normandie), où la 101e élection de Miss France aura lieu. Mais avant que les Français n’élisent leur nouvelle ambassadrice, un an après le sacre d’Amandine Petit, les 29 candidates en compétition ont le droit au traditionnel voyage préparatoire. Cette année, c’est sur l’île de La Réunion qu’elles se sont envolées pour quelques jours. Et sur place, les journées sont chargées.

Les équipes du Parisien ont pu les suivre toute une journée lors de laquelle les Miss régionales ont notamment assisté à un cours d’éloquence, en prévision de leurs discours le grand soir de la cérémonie. Un cours plutôt original puisqu’elles devaient lire des textes tirés des chansons… du groupe NTM. “‘Laisse-moi zoom zoom zang dans ta Benz Benz Benz/Girl, quand tu whine ton bumpa, ça m’rend dingue dingue dingue’ clament en choeur sans trop comprendre le sens de la punchline de JoeyStarr, les miss Côte d’Azur et Auvergne dans un moment surréaliste sur la terrasse de l’hôtel 4 étoiles“, rapportent nos confrères.

C’est la nouvelle présidente du comité Miss France, Alexia Laroche-Joubert qui a eu l’idée de cet exercice pour les préparer au mieux. Elle explique : “Le but est de voir comment les filles s’approprient un texte en le réinterprétant à leur façon, je veux développer leurs facultés d’adaptation. Être une Miss France, c’est donner son avis sur tout et son contraire.

Depuis qu’elle a pris ses positions, la productrice entend apporter plusieurs changements au concours historique. À commencer par revoir les défilés qui ressemblaient trop à ceux de Victoria’s Secret à son goût. Alexia Laroche-Joubert est également prête à redéfinir certains critères d’inscription comme la possibilité d’avoir un tatouage ou de ne plus être célibataire. Mais elle a d’abord commencé par offrir un contrat de travail à chacune des Miss, une grande première !