Océane El Himer “écoeurée” : coup de gueule après son gros mensonge

0
21

C’était la Sainte Océane le 24 mai. En plus d’avoir été grandement critiquée après avoir fait croire qu’elle voyageait en première classe lors de son vol Dubaï-Paris, la candidate des Marseillais (W9) a vécu deux mésaventures comme elle l’a confié en story Instagram.

Trop, c’est trop. En l’espace de vingt-quatre heures, Océane a fait polémique puis a été importunée à deux reprises. En colère, elle a donc tenu à pousser un coup de gueule hier soir. Pour la première fois, la jeune femme de 27 ans a évoqué son fameux vol qui a tant fait parler. Pour rappel, sur Instagram, elle a pris la pose en première classe. Les internautes pensaient donc qu’elle prendrait ensuite place sur le siège qui apparaissait sur le cliché. Mais elle a bien vite rejoint la classe éco comme l’a dévoilé une make-up artist. L’ancien flirt de Benjamin Samat s’est donc attirée les foudres des internautes. “C’est passé carrément aux infos. Il y a des gens qui meurent tous les jours, on est en pleine crise sanitaire… Et vous vous n’avez que ça à faire de parler d’une photo que j’ai postée en class business alors que j’ai fait un vol sur les 2 en class éco. On n’est pas libre de faire ce que l’on veut… Si j’ai envie de faire une photo avec le chien de ma copine, je la fais. Si j’ai envie de faire une photo avec le sac Dior de ma soeur, je le fais. Il est où le problème ? Quand on montre trop ce que l’on a, on nous insulte, si on voyage en classe éco on nous insulte aussi. Ca ne va jamais“, s’est-elle justifiée.

La jumelle de Marine a ensuite raconté que lors d’une sortie avec sa soeur et des amies, des fans se sont montrés un peu trop intrusifs et irrespectueux envers elles. Alors qu’elles mangeaient tranquillement une glace, trois personnes les ont filmées à leur insu. “Elle se sont mises entre les buissons pour écouter ce qu’on dit. On n’a plus d’intimité. En plus, c’est nous qu’on traite de mal élevées parce qu’on refuse d’être prises en vidéo à notre insu. C’est n’importe quoi. (…) Et les flics en face qui rigolent. C’est un comble“, s’est indignée Océane. Mais ce n’était rien comparé à ce qu’il s’était passé quelques heures plus tôt, alors qu’elles étaient chez une amie. “Ca a sonné à la porte, la grand-mère de ma copine va ouvrir. Et les pompiers disent qu’une fille appelée Marine, donc ma soeur, aurait fait une tentative de suicide et qu’il fallait qu’ils rentrent dans la maison.(…) Derrière le camion de pompiers, une voiture nous espionnait pour voir si on était là. Avec Marine, on s’est cachées derrière pour ne pas nous montrer sinon ils allaient arriver à leurs fins. Donc les gens arrivent au stade où ils appellent les pompiers pour faire croire qu’il y a une tentative de suicide tout ça pour nous voir. Avec ma soeur on est outrées, sidérées, écoeurées, dégoûtées. Donc je pense qu’on ne va pas rester longtemps en France“, a-t-elle conclu.