Patricia Arquette : Prise de poids et scènes de sexe, elle bouscule les idées

0
424

Retour en 2015. Cette année-là, aux Oscars, Patricia Arquette remporte le prix de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation dans Boyhood. Sur scène, elle livre un vibrant discours féministe, demandant aux dirigeants américains que la parité homme-femme soit respectée et que le sexy féminin soit aussi bien payé que les hommes, déclenchant une vive réaction solidaire de Meryl Streep, elle aussi nommée dans cette catégorie et féministe hollywoodienne. Celle qu’on a adorée dans True Romance s’est imposée dans l’industrie comme une comédienne aussi talentueuse qu’engagée. Elle prend position cette fois sur le regard qu’on porte sur les femmes qui ne font pas une taille mannequin à Hollywood comme ailleurs, lors d’une table ronde organisée par The Hollywood Reporter.

À lire aussi

Patricia Arquette (51 ans) a pris du poids pour son rôle dans la série Escape at Dannemora, l’histoire (vraie) de l’évasion de deux prisonniers condamnés pour meurtre, aidés par une femme mariée employée de la prison, qui aurait entretenu une liaison de plusieurs mois avec les deux hommes. La star, membre de la célèbre fratrie Arquette, incarne le rôle de cette Tilly Mitchell et a pris du poids pour ce rôle. Des kilos qu’elle gardait donc une fois les caméras éteintes, quand elle rentrait chez elle. Elle explique à The Hollywood Reporter qu’avec cette silhouette, elle s’est sentie “invisible“, se décrivant comme une “femme d’un certain âge, boulotte” : “On n’existe tout simplement pas.”

Quels sont les corps que les femmes ont le droit d’avoir ?

Pour que son personnage soit le plus crédible possible et pour faire fi des considérations hollywoodiennes (et d’ailleurs) sur le corps des femmes, elle a montré qu’elle tenait à tourner les scènes d’amour dans toute leur authenticité : “Je vais prendre du poids, mes seins vont être énormes et mon ventre… Et c’est la première fois que, pour ce genre de scènes, je ne vais pas porter de maquillage ou autre, tant pis si c’est en haute définition. C’est terrible, mais pas tant que ça.” Elle a en effet pris cette décision en se posant la question suivante : “Qui a le droit de vivre sa sexualité dans notre culture ? Quand les femmes ont-elles droit à cette liberté ? Quels sont les corps que les femmes ont le droit d’avoir ?

Ce n’est pas la première fois que Patricia Arquette s’interroge sur ce sujet. En effet, quand elle tournait dans la série Medium, pour laquelle elle a remporté un Emmy, elle a dû se battre avec l’un des producteurs qui lui avait demandé de perdre du poids : “Je lui ai répondu : ‘Mon personnage est une femme, elle est mariée, elle a trois enfants. Alors non.’ En fait, on attend de nous qu’on ressemble à un certain type de femmes : ‘OK, tu as le droit d’avoir 40 ans, mais tu dois être une quadragénaire qui a l’air d’avoir 30 ans.’