Pete Doherty libéré à Paris, il s’engage à ne pas “retomber dans la tentation”

0
102

Après deux jours de garde à vue à Paris, Pete Doherty a été remis en liberté le 9 novembre 2019. Le chanteur britannique avait été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi, peu après avoir acheté de la cocaïne dans le quartier de Pigalle. Le membre des Libertines, âgé de 40 ans, “a fait l’objet d’une ordonnance pénale [une procédure judiciaire simplifiée, NDLR] pour usage de stupéfiants avec réquisitions de 100 jours-amende à 50 euros“, a précisé samedi le parquet de Paris. Cette peine, qui peut se transformer en emprisonnement si l’amende n’est pas payée, doit encore être homologuée par un juge du tribunal de Paris.

À lire aussi

Selon son avocat Arash Derambarsh, la star qui est au début d’une longue tournée en Europe “s’est engagée à être suivie à temps plein par un addictologue et un médecin afin de ne pas retomber dans la tentation“. Au moment de son interpellation, l’ex-compagnon de Kate Moss avait tenté de se débarrasser de deux sachets contenant de la cocaïne, dont un ouvert et en partie consommé, a rapporté une source policière. En état d’ébriété, il s’était débattu pour s’opposer à son arrestation, que son avocat qualifie de “musclée et disproportionnée“. “Ce n’est pas un délinquant, il suit une cure de désintoxication en France et en Angleterre et veut se concentrer sur la suite de sa carrière artistique“, a-t-il ajouté à l’AFP.

Pete Doherty multiplie les déboires ces dernières semaines. En plus de cette “mésaventure” parisienne, le chanteur a été condamné en octobre dernier à six mois d’annulation de permis et à une amende de 9 200 livres sterling (environ 10 300 euros) pour avoir été flashé quatre fois par le même radar en Grande-Bretagne. “Je bois moins, je prends moins de drogues, je mène une vie un peu plus calme. J’ai eu 40 ans cette année“, confiait-il à Paris Match en avril dernier. L’âge de raison n’est visiblement pas encore pour tout de suite…